Tout savoir sur le stage de kitesurf

Frôler les nuages avec sa planche grâce à la seule force des vents thermiques et des dépressions… Avec plus de 10000 licenciés inscrits à l’École de Kitesurf Française (EKF) lors du dernier décompte effectué en 2011 par la Fédération Française de Vol Libre (FFVL), le kitesurf se démocratise et fait de plus en plus d’adeptes. Avez-vous contemplé leurs élans sur les vagues cet été depuis la plage ? Vous souhaitez à votre tour tenir la barre de cette aile caressant le ciel pour tutoyer les nuages ? Lancez-vous ! Mais pas dans n’importe quelles conditions. Déroulé, tarifs, équipement : Kazaden vous donne aujourd’hui toutes les informations utiles pour faire votre stage de kitesurf dans les meilleures conditions, afin que vous aussi, vous vous sentiez pousser des ailes.

Premier bord en kitesurf après 2 jours de stage

Premier bord en kitesurf après 2 jours de stage ©Kazaden

Découvrez tous nos stages de kitesurf

Pourquoi un stage de kitesurf ?

Le kitesurf, ça paraît simple vu de sa serviette. Pourtant, ce sport à fortes sensations nécessite d’acquérir des connaissances indispensables pour accéder à une pratique complètement autonome. Au-delà de la maîtrise de votre équilibre, de la barre et des vents, ce sont avant tout votre appréciation des conditions météorologiques, l’observation de votre environnement, et votre aptitude à évaluer les risques qui vous distinguent.

Ainsi, un bon kitesurfeur est celui qui sait combiner performance, plaisir et sécurité, non seulement pour lui-même, mais aussi pour les autres. Cela passe par le choix du spot et le montage soigneux des lignes, mais aussi par l’utilisation de bonnes protections, le respect de la réglementation des plages, l’apprentissage des procédures d’auto-sauvetage et l’attention portée aux obstacles sous le vent.

Séance collective de Kite à Tarifa ©Kazaden

S’il n’est pas obligatoire, un stage de kitesurf est donc un passage vivement conseillé pour quiconque souhaite progresser en prenant son temps et en respectant les éléments. De plus, il vous inculque la perspective collective de ce sport par l’intérêt de n’être jamais seul lorsque vous kitez.

Déroulé d’un stage de kitesurf

On compte des centaines d’écoles de kistesurf dans le monde, dont une bonne centaine en France et dans les DOM-TOM agréées par la FFVL. Si les professionnels s’accordent à dire que la motivation et l’habileté de leurs élèves diffèrent et peuvent influer sur la rapidité d’acquisition des connaissances et des techniques, la durée d’un stage de kitesurf pour apprendre à bien piloter et à maîtriser son aile est de quatre à cinq jours par session de 3 à 4 heures chacune. Sachez que, malgré ce peu d’heures quotidiennes, les sessions sont relativement intenses et qu’il vous faudra aménager des temps de repos dans votre semaine !

Première prise en main sur la plage de Tarifa ©Kazaden

Le premier jour de stage se déroule presqu’exclusivement sur le sable. Il permet de se familiariser avec l’environnement et d’analyser les différents aspects géographiques et météorologiques. Après une découverte du matériel et l’apprentissage du montage, vous prenez en main la voile pour une initiation au pilotage. Vous commencerez par la maîtrise des petites voiles (type cerf-volant de traction), que vous manoeuvrerez au différents points de la fenêtre de vent afin de ressentir les différences de maniabilité, puissance et sens de la poussée. Vous manierez ensuite des voiles de plus en plus grandes afin de consolider ces acquis malgré le gain de puissance. Certaines écoles vous placent ensuite dans l’eau pour une session de nage tractée (sans planche) : vous ressentirez les premières sensations de traction du kite sur votre corps plongé dans l’eau !

Plusieurs exercices sont au programme de votre deuxième journée afin d’allier la sécurité à l’acquisition progressive de votre autonomie. Il est en effet essentiel d’apprendre à vous déplacer dans l’eau, revenir au bord et récupérer votre planche sans encombre, notamment lorsque vous ferez vos premiers essais avec la planche. Vous apprendrez donc la nage tractée latérale, qui vous permet de vous déplacer à 90° par rapport au vent et vous rendre autonomes (et par la même occasion apaiser vos professeurs qui n’auront plus à aller vous chercher au milieu de l’eau !). Cette journée est également dédiée à la consolidation du pilotage de la voile, qui deviendra de plus en plus naturel et aisé.

Kitesurf ©Pixabay

Kitesurf ©Pixabay

En fin de deuxième journée et le troisième jour, vous rencontrerez vos premières sensations de glisse et la première grande difficulté pour la plupart d’entre vous : se mettre debout sur sa planche. Dans le jargon du kitesurf, c’est ce que l’on appelle le water-start. Les plus assidus réussiront à mettre en pratique leurs leçons du premier jour pour réaliser des huits avec leur aile (comme enseigné au premier jour) et se maintenir hors de l’eau quelques secondes en descendant au vent : vos premières glisses !

Les derniers jours servent à consolider les acquis et progresser à son rythme. Pendant que certains gagnent et tirent leurs premiers bords puis naviguent des deux côtés, les autres améliorent encore leur technique hésitante du water-start. Puis vient le temps à la très grande majorité d’entre vous d’expérimenter complètement les joies de la glisse et de l’évasion. Pour les meilleurs, c’est aussi le temps de négocier vos premières remontées au vent, transitions et premiers sauts.

Stage de kitesurf : à quel prix ?

Trois éléments majeurs définissent le tarif d’un stage de kitesurf permettant d’accéder à une pratique autonome : la situation géographique de l’école, la période sélectionnée pour effectuer le stage, et le nombre d’élèves par professeur. La notoriété de l’école demeure un aspect très subjectif laissé à l’appréciation de chacun même si elle peut également entrer en ligne de compte dans certains cas.

  • En moyenne, vous dépenserez entre 300 et 350 euros pour un stage de kitesurf de quatre sessions de 3 à 4 heures si vous réservez celui-ci entre le lundi et le vendredi dans une école du nord de la France, hors vacances scolaires et jours fériés, sur une période allant de septembre à fin juin. Votre groupe de stage pourra être composé de 5 à 7 élèves selon les établissements.
  • Pour un stage de kitesurf dans le sud de la France durant les vacances scolaires d’été de juillet/août, comptez cette fois-ci entre 450 et 600 euros pour un stage de même durée au sein de groupes variant de 2 à 5 élèves.
  • Pour les vadrouilleurs et adeptes de la Méditerranée, il y a quelques destinations incontournables en Espagne et au Maroc : comptez environ entre 360 et 550 euros pour des sessions de 3h pendant 4 à 5 jours, selon le nombre de participants dans le cours et le spot.
  • Bien que lointaine, la côte nord du Brésil, connue pour être la « Mecque » du kite, accueille chaque année de nombreux adaptes, allant du jeune débutant aux meilleurs mondiaux. Partir apprendre le kitesurf au Brésil vous guidera peut-être sur des championnats ? Sachez que pour ces stages, il vous faudra un budget de 440€ environ pour 10 heures de formation.

Les prix indiqués incluent la location du matériel, notamment la combinaison, les chaussons, les lunettes, les casques étanches (parfois équipés de talkie-walkie). Ils n’intègrent pas en revanche l’assurance obligatoire qui vous couvre durant la durée du stage de kitesurf (prix compris entre 10 et 15 euros pour quatre jours). N’hésitez pas à le faire confirmer par l’école pour laquelle vous aurez opté au moment de votre réservation.

En parallèle, gardez à l’esprit que ces tarifs ne concernent pas les stages de kitesurf à « élève unique ». Des tarifs spécifiques sont appliqués à toute demande de stage assimilable à un cours particulier (possible dans quasiment tous les spots – mais il faut y mettre le prix).

Enfin, notez que les professionnels qualifient la période courant d’avril à septembre comme celle offrant généralement des conditions météorologiques idéales pour réaliser un stage de kitesurf, l’ensoleillement jouant sur l’intensité des vents thermiques.

Kitesurf ©Pixabay

Kitesurf ©Pixabay

Que ce soit en France dans le Languedoc-Roussillon, la baie de Saint-Brieuc, la presqu’île de Quiberon, ou dans le monde comme à Dakhla au Maroc, à Mui Né au Vietnam, une multitude de spots vous attendent pour pratiquer le kitesurf à travers des expériences uniques !

L’équipe de Kazaden.com se met à votre entière disposition pour organiser votre stage de kitesurf et votre rêve d’eau, de vent et d’évasion : cliquez sur le lien ci-dessous ou téléphonez-nous directement au 01 79 75 71 72 pour en savoir plus sur nos offres.

En savoir + sur nos stages Kitesurf sur Kazaden.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 56 = 57