Alpinisme hivernal : tout savoir

L’alpinisme hivernal, relativement méconnu, offre des possibilités intéressantes pour tous les niveaux et dans des secteurs variés. Prisé par les alpinistes chevronnés souhaitant pratiquer en toute saison, il n’en reste pas moins accessible à tous, à condition de s’entourer d’un guide certifié.

Kazaden vous propose un tour d’horizon de la pratique et des exemples de voies emblématiques. Vous trouverez par ailleurs dans notre rubrique alpinisme quelques encadrements d’alpinisme en hiver.

Tout savoir sur nos stages d'alpinisme Kazaden

Les bases de l’alpinisme hivernal

Alpinisme hivernal : accessible à tous ?

L’alpinisme hivernal n’est pas forcément synonyme d’extrême difficulté. Comme pour son jumeau estival, notre territoire fait état d’un nombre impressionnant d’arêtes, de couloirs et de goulottes à explorer en hiver, ce qui permet d’adapter la course en fonction du niveau physique et technique des participants. Chacun peut donc y trouver son bonheur, avec une ascension qui le fera progresser et se surpasser.

Certaines courses, trop exposées en été à cause de la chaleur, sont idéales pour pratiquer l’alpinisme en saison hivernale. En effet, dans certains secteurs, les itinéraires en neige, glace et terrains mixtes deviennent plus simples d’accès de Décembre à Mars grâce au froid et à la neige qui sécurisent l’ascension des pratiquants.

Le guide, indispensable pour la pratique de l’alpinisme

Avec l’aide d’un guide de haute montagne spécialiste de cette pratique, vous pourrez partir à la conquête de sommets culminant à plus de 4000 mètres d’altitude ou vous attaquer à certaines faces nord mythiques. Le guide saura également vous prodiguer des conseils judicieux pour parfaire votre technique et trouver LA paroi parfaitement adaptée à votre niveau et à vos envies.

Même pour les plus expérimentés, il est recommandé d’être encadré par un guide qui saura anticiper les dangers de certaines parois et évaluer les conditions de glace et d’enneigement. Dans tous les cas, nous vous invitons fortement à vous renseigner au préalable auprès du bureau des guides le plus proche pour tous vos projets d’ascension.

Combien coûte une sortie d’alpinisme hivernal ?

L’alpinisme est, de manière générale, un sport relativement coûteux, puisqu’il nécessite un encadrement expérimenté et un équipement spécifique. Bien entendu, en fonction du lieu et du type de paroi souhaité, le prix peut fortement varier.

Comptez entre 200 et 300€ pour l’engagement d’un guide à la journée. A noter que le matériel n’est pas nécessairement fourni donc pensez à bien vous renseigner avant de commencer l’aventure afin d’éviter toute mauvaise surprise et de devoir passer par la case location à la dernière minute.

N’oubliez pas par ailleurs de vous équiper de façon adéquate, avec des vêtements techniques (légers et imperméables) et des protections de bonne facture pour les extrémités (gants, chaussures imperméabilisées…).

Quelques voies pour l’alpinisme hivernal

Voici un petit aperçu de spots incontournables dans les Pyrénées, les Alpes et la Corse.

Le Râteau (Alpes – Ecrins) – ascension hivernale

Cotation alpinisme : PD

Via le téléphérique de la Grave, vous empruntez le col des Ruillans (3211m) qui vous permettra de rejoindre par le Sud Est le glacier de la Girose. Il vous faudra généralement 2 heures pour arriver en haut du Râteau en passant par l’arête ouest. En plus d’être un lieu connu pour l’alpinisme hivernal, le lieu est idéal pour réaliser une approche en ski en empruntant le versant nord du col de la Girose (se renseigner sur les conditions d’accès).

Les possibilités autour de La Grave étant nombreuses (Goléon, Lombard, etc.), n’hésitez pas à vous rapprocher du bureau des guides pour tout complément d’informations.

Alpinisme hivernal : tout savoir

Le Rateau dans les Ecrins (Face Est) © Creative Commons

Sierra del Cadi (Pyrénées Espagnoles)

Cotation alpinisme : AD+

Situé à 3 heures de route de Toulouse et à 1h30 de Perpignan, le massif de Sierra del Cadi est l’un des lieux incontournables pour pratiquer l’alpinisme hivernal dans les Pyrénées.

De nombreuses voies permettent d’accéder à l’un des sommets de ce massif catalan de 40km de long. Le mythique couloir de l’Amagada, par exemple, propose une pente de 400 mètres et un rappel pour atteindre le sommet du Puig del Quer (2645m). Après deux heures d’ascension, les sommets vous offriront une vue extraordinaire !

Vous pouvez également vous essayer à l’ascension Puig de la Canal de Cristall en passant par le couloir de l’Ordiguer. Situé à côté du couloir de l’Amagada, il se boucle plus rapidement que ce dernier.

Punta Minuta (Corse)

S’élevant à 2556 mètres d’altitude, l’arête de la Punta Minuta se situe à la jonction en amont des vallées d’Asco, du Viro et de la Cavicchia. En passant par la Bocca Minuta depuis le refuge de Tighjettu, vous pourrez ainsi escalader la face sud de cette arête qui propose un magnifique panorama sur les montagnes Corses. Vous avez également la possibilité de vous attaquer à la goulotte de cette même arête.

Alpinisme hivernal : tout savoir

Punta Minuta ©Flickr

Vous souhaitez réaliser une ascension en compagnie d’un guide de haute montagne  ? Sur Kazaden.com, nous vous mettons directement en relation avec les meilleurs spécialistes, qui vous feront découvrir les plus beaux sommets de France. Mont-Blanc, Dôme des Ecrins, Grand Paradis, Pic d’Aneto : pour plus d’informations sur nos stages d’alpinisme, rendez-vous sur notre site en cliquant sur le lien ci-dessous ou contactez-nous directement par téléphone au 01 79 75 71 72.

 Réservez votre prochaine ascension avec un guide sur Kazaden.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

40 + = 43