Comment choisir sa planche de surf : l’avis d’un shaper pro

Vous débutez le surf et vous ne savez pas comment choisir votre planche de surf ? C’est en effet, la question que tous les débutants se posent, et ils ont raison ! Le choix de la planche est primordial et dépend entièrement du niveau et d’autres paramètres importants. Pour vous aider dans cette recherche, nous sommes allés à la rencontre de l’un des meilleurs shapers en France, Juanito, afin qu’il nous prodigue quelques conseils.

Choisir sa plance

Difficile de faire son choix parmi tant de planches © bzhecume.com

1. Evaluer votre niveau en surf

Premier élément à prendre compte, selon Juanito, pour bien choisir sa planche de surf : votre niveau. Le plus important, c’est d’être honnête avec vous-même, car cela vous permettra de choisir la planche la plus adaptée à votre niveau de surf. En effet, c’est à partir de ce dernier que le shaper cherchera à façonner votre planche de la meilleure des manières possibles. Elle vous correspondra donc parfaitement et vous progresserez d’autant plus vite !

Kahutara,Kaikura, New Zealand

Une vague bien creuse comme sur le spot de Kahutara en Nouvelle-Zélande nécessitera une planche avec un rocker important (planche très arrondie en dessous) © Kazaden – Dwayne Fussell

2. Savoir à quelle fréquence vous surfez

Deuxième élément à considérer pour bien choisir sa planche de surf selon Juanito : la fréquence de la pratique. En effet, on ne vous proposera pas la même planche si vous pensez surfer 2 à 3 fois par an, pendant quelques jours, ou si vous comptez surfer toutes les semaines de manière régulière.

Surf soleil

Le longboard ou le fish sont des planches idéales pour les petites conditions d’été © Kazaden – Joyfull

3. Savoir dans quelles conditions vous surfez

Dernier paramètre pour bien choisir sa planche de surf, d’après Juanito, et surtout à ne pas négliger : les conditions dans lesquelles vous surfez. Avant tout, il faut savoir dans quels lieux vous désirez surfer afin de connaître le type de vague qui vous attend. Le travail sur la planche changera complètement en fonction de ce que vous chercherez : maniabilité, davantage de stabilité ou encore un parfait compromis entre ces deux données cruciales ! C’est ce que qui vous permettra de vous épanouir dans votre surf.

En savoir + sur nos stages de surf !

Surf en Afrique du Sud

Jeffrey’s Bay en Afrique du Sud, une planche étroite est nécessaire pour contrôler sa vitesse © Kazaden – 2630Ben

Ensuite vient le travail du shaper

Vous avez considéré tous ces paramètres, c’est maintenant le moment de faire connaissance avec le shaper ! L’ échange avec lui est très important car ainsi il pourra vous conseiller au mieux et façonner votre planche de la meilleure manière possible. En fonction de vos échanges, son travail consistera ensuite à adapter votre planche à votre gabarit, à votre désir de maniabilité et de stabilité sur la vague, et ce en travaillant sur l’outline de votre planche, c’est-à-dire sur sa forme générale. Il s’agit donc de travailler sur la longueur, la largeur, l’épaisseur, le rocker (courbe longitudinale de la planche), le tail (queue de la planche : round, pin, swallow ou square), le rail (fin, moyen ou épais) et l’aileron (nombre de dérives fixes ou amovibles) de votre planche de surf.

Juanito

Juanito à l’oeuvre © Juanito

Il n’est donc pas évident de faire son choix et mieux vaut faire appel à un shaper qui saura parfaitement vous orienter vers la bonne planche de surf. Pour vous rassurer, nous vous indiquons tout de même quelques notions clés :

  • Plus votre planche est grande, plus il vous sera facile de démarrer, mais moins elle sera maniable. A l’inverse, plus elle est petite, plus le démarrage sera physique, mais ensuite, vous sentirez une grande liberté de mouvement.
  • Plus votre planche est large, plus vous sentirez de l’énergie dans les petites vagues, mais vous perdrez en maniabilité avec la prise de vitesse. A l’inverse, plus votre planche est étroite, plus vous aurez de contrôle, en particulier dans les grosses vagues.
  • Plus les courbes de votre planche seront allongées, plus elle sera faite pour les vagues creuses et puissantes. A l’inverse, plus elles seront rondes, plus elle sera faite pour les petites vagues molles.

    Les joies du surf

    Seul ou entre amis, on se prend vite au jeu des bonnes sessions de surf © Kazaden – Joyfull

Les principaux types de planche à votre disposition

Depuis que le surf existe, différentes planches ont vu le jour et on en compte aujourd’hui un nombre très varié. Pour chaque outline, on compte plus d’une dizaine de modèles différents. Nous distinguerons tout de même quelques grands types de planche :

  • La shortboard (de 4’9 à 6’9 pieds) : réservée aux surfeurs confirmés, elle est courte, étroite et nerveuse, d’où le fait qu’elle soit très maniable et extrêmement performante.
  • L’évolutive ou l’hybride (de 6’2 à 7’2) : réservée aux surfeurs confirmés ou en progression, elle incarne le parfait compromis entre la maniabilité et la stabilité.
  • Le fish (de 4’8 à 7’2) : réservée aux surfeurs confirmés, elle est plus courte mais aussi plus large que l’évolutive et incarne la parfaite 2ème planche d’un surfeur qui veut s’amuser dans les petites vagues.
  • Le mini-malibu ou l’egg (de 7’2 à 8’5) : selon Juanito, voilà la planche qui convient parfaitement aux débutants qui se lancent dans les petites vagues (le petit plus : il vaut mieux qu’elle soit large et avec un rocker progressif).
  • La longboard (9′ et plus) : très large et très stable, elle est idéale pour les petites vagues et convient à tous les niveaux (à noter qu’il faut tout de même une bonne technique pour le passage du line-up et des premiers virages).
  • Le gun (de 7′ à plus de 9′) : attention, celle-ci est une affaire de spécialistes et se destine aux très grosses vagues.

    Types de planche de surf

    Les différents types de planches de surf © es.wikipedia.org

Quelques mots sur notre shaper pro…

Juanito a découvert le surf lorsqu’il avait 13/14 ans lors d’un séjour en Angleterre et ça a été le coup de foudre immédiat. A son retour en France, il n’avait plus qu’une seule chose en tête : le surf. Et pourtant, à l’époque (dans les années 1980s), c’était plutôt le windsurf le grand sport en vogue. Mais rien y fait, Juanito préfère le surf et souhaite en faire son métier. Quelques années plus tard donc, après avoir obtenu un BEP de « Mise en oeuvre des matériaux composites » et un apprentissage auprès d’experts en la matière, Juanito devient shaper professionnel.

Juanito

Juanito, à votre disposition pour la planche de vos rêves © Juanito

Aujourd’hui, après plus de 25 ans d’expérience en la matière, Juanito est installé en Bretagne, à Plonéour-Lanvern plus précisément, dans le Finistère et non loin de La Torche, spot de surf de référence dans la région bretonne. Si Juanito possède lui-même 10 planches pour ses sessions personnelles, il en produit également un nombre important puisque chaque année, entre 150 et 200 planches de surf sortent de son atelier. Pour chaque planche de surf, il faut compter entre 8h et 25h de travail dont 30% à la main et 70% à la machine, pour un prix final allant de 500 à 800 euros selon le type de planche désiré et les caractéristiques sélectionnées. Et pour la saison à venir, il a un petit message spécial à vous adresser : « Après 3 mois de plate, bonne reprise à tous ! ». Alors n’hésitez plus, et foncez sur le site de Juanito, l’un des tous meilleurs shapers en France, pour vous procurer une superbe nouvelle planche de surf.

Session sur le spot de la Torche en Bretagne ©Flickr

Session sur le spot de la Torche en Bretagne ©Flickr

 

Vous souhaitez vous jeter à l’eau ? Chez Kazaden, nous vous proposons de très nombreux séjours sportifs ou activités de pleine nature authentiques, en mer et eaux vives. Rendez-vous sur notre site Kazaden.com ou cliquez sur le lien ci-dessous pour découvrir toutes nos expéditions !

Repoussez vos limites avec Kazaden

Comments
  1. Marianne
  2. quentin

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

65 + = 75