logo kazaden

Équipement Kilimandjaro : quel matériel emporter ?

Du haut de ses 5896 mètres d’altitude, le Kilimandjaro fait rêver tous les amoureux de trekking et de paysages grandioses. Le “toit de l’Afrique” attire chaque année de nombreux voyageurs en quête de sensations fortes qui veulent repousser leurs limites. Si vous envisagez de faire l’ascension du Kilimandjaro, votre préparation commencera par un équipement adéquat. […]

Du haut de ses 5896 mètres d’altitude, le Kilimandjaro fait rêver tous les amoureux de trekking et de paysages grandioses. Le “toit de l’Afrique” attire chaque année de nombreux voyageurs en quête de sensations fortes qui veulent repousser leurs limites. Si vous envisagez de faire l’ascension du Kilimandjaro, votre préparation commencera par un équipement adéquat. Dans cet article, Kazaden vous propose donc son aide pour choisir vos vêtements et préparer votre valise afin de vous assurer un séjour d’aventure réussi et inoubliable. 

 

Quelle sera la météo au moment de votre ascension du Kilimandjaro ?

Avant de vous lancer dans la préparation de vos bagages, il sera judicieux de vous renseigner sur les conditions météo que vous aurez au cours de votre ascension. Ainsi, vous aurez une idée de ce qui vous attend et vous pourrez prévoir vos habits en fonction de ce dont vous avez besoin.

La Tanzanie est un pays sujet aux saisons, la météo dépendra donc en grande partie des dates de votre voyage : 

  • Janvier à Mars : saison sèche et chaude
  • Mars à Mai : grande saison des pluies
  • Mai à Septembre : saison sèche
  • Septembre à Décembre : petite saison des pluies

Les saisons sèches sont les saisons recommandées pour tout type d’activités en Tanzanie, mais cela en fait également les saisons avec les flux touristiques les plus importants de l’année. Ainsi, si vous souhaitez grimper le Mont Kilimandjaro avec des températures relativement douces ou chaudes, vous choisirez une des deux saisons sèches et emporterez plus de vêtements légers

En revanche, si vous préférez profiter des voies d’ascension sans foule, vous opterez pour une des deux saisons des pluies et prendrez le risque de quelques intempéries. Dans ce cas, il est conseillé d'amener davantage de vêtements chauds et d’habits de pluie pour faire face aux chutes de températures et aux précipitations. 

Notez que, peu importe la saison, vous devrez certainement emmener tous types de tenues pour votre ascension, car le Kilimandjaro présente plusieurs climats tout au long de l’année : 

  • Au pied et au niveau de votre gate de départ, vous trouverez un climat tropical ou tempéré en fonction de la saison, avec des températures moyennes ou élevées et de l’humidité.
  • À mi-altitude, aux alentours des 4000 mètres, l’humidité disparaît et les températures baissent pour osciller entre 5°C et 10°C.
  • Au sommet, les températures tombent dans les négatifs, le vent qui souffle à cette hauteur est glacial et le sol est parfois couvert de neige. 

En plus des changements de températures entre le pied et le sommet de la montagne, vous devrez aussi faire face aux changements de températures entre la journée et la nuit. Les nuits sur le Kilimandjaro sont bien plus fraîches que les jours peu importe la période à laquelle vous organisez votre trek. Vous devrez prévoir de quoi vous couvrir pour dormir confortablement. 

 

Quels vêtements sont essentiels pour gravir le Kilimandjaro ?

Vous l’aurez compris, il vous faudra emmener des habits relativement variés pour faire évoluer vos tenues en fonction des différentes températures et conditions météorologiques que vous rencontrerez sur les flancs du Mont Kilimandjaro. 

Ainsi, au début de votre ascension, vous opterez pour des tenues légères, généralement jusqu’au 2ème ou 3ème jour. Vous pourrez monter en t-shirt et en short, muni d’un chapeau, d’une paire de lunettes de soleil et de crème solaire. En cas d’averses, en particulier en période humide, veillez à ce que vos vêtements de pluie soient à portée de main dans votre sac. 

Au fur et à mesure de l’ascension, l’empilement des couches de vêtements se fera de plus en plus utile. Vous apprécierez certainement de porter un t-shirt sous une polaire, laquelle vous pourrez mettre quand les températures seront basses et enlever quand l’effort vous donnera trop chaud. Un pantalon de randonnée modulable, qui puisse passer de short à couvrant, sera également le bienvenu. 

Plus vous avancerez vers le sommet, plus il vous faudra vous couvrir : un legging, un pantalon, des manches longues et des chaussettes épaisses sont indispensables au-delà des 3000 mètres d’altitude. Enfin, lorsque vous dépasserez les 4000 mètres, vous devrez vous habiller chaudement avec des vêtements et accessoires d’hiver tels que des gants, un bonnet et surtout une doudoune pour vous protéger du froid et du vent. 

Notez que vos tenues doivent être couvrantes mais respirantes pour faciliter votre ascension. Il est fortement recommandé de choisir ses habits selon leur vitesse de séchage. En effet, bien que vous pourrez et devrez emmener des tenues de rechange, leur quantité sera limitée. Mieux vaut pouvoir les laver et les faire sécher rapidement. 

 

Quelle doudoune choisir pour l’ascension du Kilimandjaro ?

La doudoune est un élément crucial dans votre garde-robe du Kilimandjaro. Que vous fassiez votre ascension en hiver ou en été, vous ne pourrez pas atteindre le sommet sans une doudoune adéquate. Il est donc primordial de faire le bon choix et d’investir dans une doudoune de bonne qualité. 

Idéalement, vous emmènerez deux doudounes avec vous : 

  • une petite doudoune légère contre le vent frais  
  • une grosse doudoune contre les climats glaciaux  

La doudoune légère participe au système multicouche que vous adopterez au cours de votre ascension. Elle ne prendra pas trop de place dans votre sac à dos et vous permettra de vous couvrir aux moments des fraîcheurs du matin et de la soirée ou les jours de vent. 

La doudoune épaisse devra être placée dans une poche qui permettra de réduire l’espace qu’elle prendra dans votre sac de randonnée. Il n’est pas envisageable de faire l’ascension du Kilimandjaro sans cette doudoune. Elle est l’élément essentiel de la tenue que vous porterez pour l’ascension finale. Elle doit être couvrante, chaude et coupe-vent pour vous protéger au maximum du froid et des courants d’air du Pic Uhuru. 

 

Quelle tenue pour l’ascension finale au sommet ?

L’ascension finale depuis Kibo Hut jusqu’au Pic Uhuru est la partie la plus difficile de votre trek au Kilimandjaro en ce qui concerne les conditions climatiques. Les températures au sommet sont la majeure partie du temps négatives et tournent autour des -5°C. De plus, ce dernier jour d’ascension commence dans la nuit pour vous permettre de profiter d’une vue inoubliable sur le lever de soleil. 

Pour cette raison, vous devrez de nouveau superposer les couches de vêtements et en ajouter au fur et à mesure, afin de vous protéger au mieux du froid. En général, il est conseillé de procéder avec 4 couches : 

  • D’abord, des sous-vêtements, un legging, un haut à manches longues et des chaussettes épaisses. 
  • Ensuite, un pantalon, une veste chaude (polaire ou sweat), des chaussures de trek, des gants et un bandeau pour protéger les oreilles. 
  • Puis, la première doudoune légère.
  • Enfin, la seconde doudoune épaisse et les lunettes de soleil contre les réverbérations.

En terme d’équipement, pensez à emmener un ou deux bâtons de marche, votre sac à dos avec toutes vos affaires, et surtout une lampe frontale pour voir où vous mettez les pieds. 

 

Quelles chaussures pour l'ascension du Kilimandjaro ?

Le trek du Kilimandjaro, bien qu’accessible à tous, reste une randonnée de 3 jours ou plus. Ainsi, il est primordial de se munir des meilleures chaussures possibles afin de protéger vos chevilles et d'éviter toute douleur inutile au cours de votre activité. 

Il est fortement conseillé d’emmener deux paires de chaussures pour votre ascension :

  • Une paire de baskets ou des chaussures de randonnée légères et confortables pour être à l’aise le soir et au cours des journées d’acclimatation.
  • Une paire de chaussures de trek montantes et chaudes pour la journée, pour les heures d’ascension et en particulier pour atteindre le sommet.

 

Liste des vêtements à emporter : 

  • Sous-vêtements 
  • Sous-pull
  • T-shirts à manches courtes
  • Hauts à manches longues
  • Polaire ou sweat
  • Doudoune
  • Coupe-vent
  • Veste imperméable
  • Cape de pluie 
  • Leggings
  • Short
  • Un short de randonnée modulable et léger
  • Pantalon de trek chaud et étanche 
  • Pantalon de pluie imperméable
  • Jogging pour la nuit
  • Couvre-chef contre le froid (bonnet, cagoule)
  • Couvre-chef contre le soleil (casquette, chapeau, bandana)
  • Gants 
  • Echarpe 
  • Guêtres
  • Chaussettes chaudes pour la nuit
  • Chaussettes de randonnée épaisses
  • Chaussettes de sport fines 
  • Chaussures de randonnée fermées, montantes, imperméables
  • Baskets légères et confortables pour le soir et les jours d’acclimatation

 

Voir nos ascensions du Kilimandjaro

 

Quel matériel emporter pour faire l’ascension du Kilimandjaro ?

Pour une ascension du Kilimandjaro réussie, un équipement adéquat est nécessaire pour accompagner votre tenue de trekking. Certains équipements ont déjà été mentionnés plus haut tels que les lunettes de soleil et les bâtons de marche, mais de nombreux objets devront vous suivre dans cette aventure pour vous assurer un séjour le plus agréable possible.

Parmi les éléments cruciaux à mettre dans votre sac à dos, comptez entre autres une trousse de toilette réduite (brosse à dents, lingettes, petit savon, crème solaire, etc.), une trousse de premier secours, une gourde et un thermos, du papier toilette, une lampe torche et/ou une lampe frontale avec des piles de rechange et des chaufferettes.

En ce qui concerne la gestion de l’eau, il est vivement conseillé d’emporter deux gourdes, idéalement une gourde basique et une gourde thermique, pour faciliter l’approvisionnement. En effet, c’est le rôle des guides d’aller chercher de l’eau pour les groupes de randonneurs en cours de route et de vous fournir des pastilles purificatrices afin que vous purifiez votre eau. Le délai de purification étant d’au moins 1 heure, il est plus pratique de pouvoir jongler entre deux bouteilles. De plus, la gourde thermique vous sera utile pour transporter du thé lors de l’ascension finale. 

Pour une liste plus exhaustive des équipements à prévoir, veuillez vous référer à la liste plus bas qui vous davantage d’informations et de détails sur l'équipement à emporter dans votre sac à dos de trekking. 

 

 

Quel sac à dos pour gravir le Kilimandjaro ?

Pour gravir le Mont Kilimandjaro, il est conseillé de prévoir un sac à dos d’environ 30 litres, ou plus. Veillez aussi à ce que celui-ci soit étanche et protège bien vos effets personnels de la pluie et autres intempéries. 

Pour que votre ascension se déroule sans encombre, vous serez obligatoirement accompagné d’un ou plusieurs guides certifiés par le parc national du Kilimandjaro. Vous serez aussi fortement encouragé à vous entourer d’une équipe de porteurs dont la mission sera de porter votre sac et d’aider aux différentes tâches liées au campement.

Les porteurs acceptent de porter chacun un sac d’une quantité de 15kg maximum, en plus de leurs effets personnels et du matériel de camping. Ainsi, les voyageurs du Kilimandjaro prévoient généralement deux sacs

  • Un sac de portage de 15kg maximum, qui sera pris en charge par les porteurs pour que vous soyez à l’aise et en bonne forme physique jusqu’au moment de l’ascension finale vers le Pic Uhuru.
  • Un sac de journée que vous porterez vous-même. Il est bien évidemment conseillé de ne pas vous surcharger et de garder la limite des 15kg comme indicateur pour votre propre sac. Plus vous voyagez léger, plus vous augmentez vos chances d’atteindre le sommet.

Si vous décidez de monter le Kilimandjaro sans porteur, ou si vous êtes capable de ne faire qu’un seul sac de 15kg avec tout le minimum nécessaire, vous pourrez certainement vous limiter à un seul sac à dos. 

 

Quel sac de couchage pour l’ascension du Kilimandjaro ?

Quel que soit l’itinéraire d’ascension que vous avez choisi pour votre trek du Kilimandjaro, vous devrez passer au moins une nuit en bivouac sous tente la veille de l’ascension finale. Même pour les voies Marangu et Machame, qui proposent des refuges à chaque camp, vous devrez prévoir une nuit sous la tente au niveau de Kibo Hut. 

En général, le prix de votre ascension avec un guide et une équipe de porteurs inclut le matériel de couchage, dont un matelas en mousse simple d’une épaisseur de 6 à 8 centimètres. Vous pouvez donc prévoir un matelas fin supplémentaire si vous souhaitez vous assurer un certain niveau de confort pour dormir. 

Le plus important restera pour vous le sac de couchage. La nuit les températures chutent quel que soit le niveau d’altitude où vous vous trouvez. Ainsi, il est capital de prévoir un sac de couchage confortable qui vous tienne bien au chaud et vous permette de vous reposer un maximum. 

Si votre budget le permet, envisagez un sac de couchage thermique, sinon pensez à emmener un duvet supplémentaire. Il vous faudra aussi penser à emporter des vêtements chauds et des chaussettes épaisses pour la nuit. 

 

Liste des équipements à emporter :

  • Un sac à dos de portage 
  • Un sac à dos supplémentaire 
  • Housse de pluie si les sacs ne sont pas étanches
  • Documents de voyage (passeport, visa, billets d’avion, certificat de vaccination, assurance, etc.) 
  • Carte de la Tanzanie et boussole
  • Moyens de paiement (cartes bancaires, dollars américains)
  • Téléphone portable et chargeur
  • Appareil photo avec carte mémoire, batterie et chargeur
  • Batteries externes 
  • Bâtons de marche téléscopiques
  • Lampe de poche et/ou lampe frontale
  • Lunettes de soleil
  • Lunettes de ski
  • Lunettes de vue ou lentilles, le cas échéant
  • Jumelles optiques
  • Trousse de toilette (produits de toilette personnels, gel anti-bactérien, etc.)
  • Crème solaire indice 50
  • Petite serviette de bain microfibre
  • Papier toilette
  • Sacs en plastique
  • Corde à Linge
  • Trousse de premiers secours (pansements, paracétamol, médicaments antipaludéens, antigistaminiques, contre les maux d’estomac et contre la diarrhée, crème contre les démangeaisons et crème antibiotique, etc.
  • Couverture de survie
  • Matelas fin supplémentaire
  • Sac de couchage épais
  • Sac de couchage fin supplémentaire (“sac à viande”)
  • Duvet
  • Petit oreiller
  • Boule Quiès
  • Gourde
  • Thermos
  • Barres énergétiques ou autres snacks recommandés
  • Couteau de poche
  • Briquet

 

Pouvez-vous louer du matériel d’ascension pour le Kilimandjaro ?

Il est tout à fait possible de louer ou acheter l'équipement d’ascension nécessaire pour le Mont Kilimandjaro directement sur place, généralement auprès de votre hôtel. Cette alternative est particulièrement pratique dans les cas où : 

  • Vous souhaitez alléger vos bagages pour vos vols d’avion aller-retour.
  • Vous préférez recevoir les conseils d’un vendeur ou loueur expert du Kilimandjaro.
  • Vous avez oublié certains équipements ou vêtements indispensables chez vous. 

Parmi les items que vous pouvez acheter ou louer vous trouverez :

  • toutes sortes de vêtements chauds pour moins de 10$ en général (chapeaux, cagoule, gants, guêtres, chaussettes, sous-vêtements, pull, chaussures de randonnée, etc.)
  • des habits épais pour le froid polaire plutôt entre 10 et 20$ (poncho, veste chaude, pantalons imperméables et polaires, etc.)
  • du matériel indispensable à l'ascension entre 10 et 15$ (sac à dos, bâtons de randonnée, lampe torche, lunettes de soleil, bouteilles d'eau, etc.)
  • des sacs de couchage homologués pour des températures très basses aux alentours de 40$

Les produits disponibles à la location ou à l'achat vont dépendre de l'hôtel auquel vous vous adressez et des stocks disponibles, il est donc vivement conseillé de prévoir le maximum d'affaires dans vos bagages avant votre voyage.

 

Voir nos ascensions du Kilimandjaro

 

Histoires liées

Quoi faire dans la région de Sarapiquı́ au Costa Rica ?

La région de Sarapiqui, est renommée pour sa biodiversité luxuriante et ses paysages spectaculaires. Elle abrite une vaste étendue de forêts tropicales, des rivières idéales pour l'observation de la faune, ainsi que de nombreuses possibilités d'activités en plein air comme la randonnée, le rafting et l'observation des oiseaux. C'est un véritable paradis naturel où les […]

Lire la suite

Quoi faire dans la région de Sarapiquı́ au Costa Rica ?

La région de Sarapiqui, est renommée pour sa biodiversité luxuriante et ses paysages spectaculaires. Elle abrite une vaste étendue de forêts tropicales, des rivières idéales pour l'observation de la faune, ainsi que de nombreuses possibilités d'activités en plein air comme la randonnée, le rafting et l'observation des oiseaux. C'est un véritable paradis naturel où les […]

Lire la suite

Quoi faire à Dominical et Uvita au Costa Rica ?

La côte Pacifique au centre du Costa Rica recèle d'activités inoubliables, adaptées à tous les publics. Observation de la faune dans la jungle, observation des mammifères marins, plongée et snorkeling sur les coraux, exploration des mangroves, il y en a pour tous les goûts ! Voici une sélection des plus belles journées possibles dans la […]

Lire la suite

Quoi faire à Dominical et Uvita au Costa Rica ?

La côte Pacifique au centre du Costa Rica recèle d'activités inoubliables, adaptées à tous les publics. Observation de la faune dans la jungle, observation des mammifères marins, plongée et snorkeling sur les coraux, exploration des mangroves, il y en a pour tous les goûts ! Voici une sélection des plus belles journées possibles dans la […]

Lire la suite

Quoi faire à Manuel Antonio au Costa Rica ?

Le parc Manuel Antonio est un incontournable du Costa Rica. Malgré sa petite taille, il offre une diversité de paysages unique, et une faune particulièrement riche. Une journée suffit pour visiter le parc et ses plages, mais la région offre nombre d'activités fabuleuses pour qui souhaite s'imprégner en profondeur de la nature locale. Voici notre […]

Lire la suite

Quoi faire à Manuel Antonio au Costa Rica ?

Le parc Manuel Antonio est un incontournable du Costa Rica. Malgré sa petite taille, il offre une diversité de paysages unique, et une faune particulièrement riche. Une journée suffit pour visiter le parc et ses plages, mais la région offre nombre d'activités fabuleuses pour qui souhaite s'imprégner en profondeur de la nature locale. Voici notre […]

Lire la suite

Rejoignez nous sur Instagram

crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram