Équipement pour le trail : bien choisir

Vous souhaitez vous lancer dans le trail ? Excellente idée ! Il va maintenant falloir vous équiper correctement afin de maximiser vos chances de franchir la ligne d’arrivée. L’équipement pour le trail est assez spécifique et diffère assez nettement de ce qui est habituellement conseillé pour la course à pied classique.

L’équipement le plus important pour le trail : les chaussures

Les caractéristiques des chaussures de trail

Le premier équipement fondamental pour vos trails sont vos chaussures. Pourquoi ne pas utiliser ses bonnes vieilles chaussures de running me direz-vous ? La réponse est simple, elles ne sont tout simplement par faites pour ça : vous aurez rapidement mal aux pieds (chocs avec des pierres) et vous glisserez (les semelles ne permettent pas d’adhérer sur terrain instable et mouillé). Les chaussures de trail ont ainsi des caractéristiques essentielles pour la course sur les terrains escarpés :

  • Une bonne accroche sur terrain caillouteux et mouillé
  • Une bonne protection du pied contre les chocs avec des pares pierres
  • Une bonne amortie pour les descentes afin d’épargner au maximum vos genoux

Dans la plupart des cas, le coureur souhaitera un type de chaussure qui s’adapte à l’ensemble des trails de sa saison et cherchera donc un bon compromis entre toutes les caractéristiques d’une chaussure de trail.

Trail ©Shutterstock-BlazejLyjak

Trail ©Shutterstock-BlazejLyjak

Comment choisir ses chaussures de trail

Voici les principaux critères de choix pour vos chaussures de trail :

  1. Votre type de foulée (universelle, supinateur, pronateur), voici comment déterminer son type de foulée
  2. Le confort d’accueil de la chaussure, c’est-à-dire vos premières impressions en l’essayant
  3. Votre marque de prédilection : si vous avez l’habitude du running, vous connaissez surement la marque qui vous convient le mieux
  4. Votre poids : au-delà d’un poids seuil (environ 80kg), privilégiez certains modèles

Dernier conseil important pour choisir vos chaussures de trail : n’écoutez que vous ! Ce n’est pas parce qu’une chaussure est parfaite pour un de vos proches ou qu’elle est utilisée par un champion du trail qu’elle sera faite pour vous. Respectez bien les critères de choix pré-cités et vous devriez être à l’aise dans vos pompes !

Le sac à dos: obligatoire pour stocker nourriture et vêtements

C’est un des équipements essentiels pour le trail. Voici les critères principaux pour bien le choisir :

Définir le type de trail que l’on souhaite courir

Si vous courrez des trails de 15 ou de 100km, votre sac à dos ne sera bien évidement pas le même. Alors qu’un sac à dos de 5L suffira dans le premier cas, les trails longue distance nécessiteront des sac dos de 15L. Dans tous les cas, l’objectif est de limiter au maximum le volume du sac afin de ne pas porter de poids superflu. Disons qu’en règle général, un sac à dos de 10-12L est un bon compromis pour vous accompagner tout au long de l’année.

Trail ©Shutterstock-WarrenGoldswain

Trail ©Shutterstock-WarrenGoldswain

Choisir son sac de trail adapté à sa morphologie

Votre sac doit parfaitement épouser la forme de votre dos et être en permanence en contact avec celui-ci. D’autre part, les modèles varient assez nettement au niveau du bassin et de la poitrine, il est donc impératif de les essayer. Veillez à ce que les sangles soient facilement réglables et adaptées à votre morphologie, sinon vous risquez d’être sévèrement irrité sur des longues distances.

Pour les femmes, certains sac à dos de trail sont spécifiquement adaptés, il peut être judicieux de les privilégier.

Veillez à avoir les accessoires essentiels sur votre sac à dos

Parmi les nombreux équipements que l’on peut trouver sur un sac à dos de trail, voici une liste de ceux que nous vous conseillons vivement d’avoir :

  • La poche à eau avec son propre compartiment
  • L’élastique extérieur permettant de réduire au maximum le volume du sac à dos
  • Les portes bidons facilement accessibles sans être obligé d’enlever son sac
  • Des poches pour rapidement récupérer ses barres énergétiques
  • Un système pour accrocher ses bâtons facilement

L’utilisation des bâtons de trail pour une meilleure performance

Choisissez une paire de bâtons qui vous permet de mieux répartir l’effort de course notamment lorsque vous êtes en montée. Les jambes seront soulagées et la pression se répartira sur votre buste et vos bras. Vous gagnerez en énergie !

Les bâtons donnent de l’équilibre à vos mouvements et vous permettront ainsi de rester dans une cadence rythmée et plus dynamique tout au long de votre trail. Il est aussi important de ne pas s’encombrer avec ses bâtons : ils doivent être légers et maniables. Pour la plupart ils se plient en Z ce qui leur permettra de rentrer dans tout type de sac à dos !

La tenue pour le trail: privilégier les vêtements techniques

Votre tenue dépendra bien évidemment des conditions météorologiques rencontrées le jour J. Toutefois, le trail est généralement effectué en zone montagneuse avec des différences importantes de températures en fonction de l’altitude, il faudra donc être prévoyant et ne pas risquer de se mettre dans le dur à cause d’un équipement non adapté aux conditions.

Une consigne est à respecter pour l’ensemble de votre équipement: pas de coton ! Équipez-vous uniquement de vêtements techniques respirant qui sèchent rapidement.

Trail ©Pixabay

Trail ©Pixabay

L’équipement pour le haut du corps

Le t-shirt respirant

Il doit obligatoirement être en matière technique pour sécher rapidement. Pour les trails pendants les chauds jours d’été, les t-shirts avec fermeture éclaire peuvent être fort appréciables et les couleurs claires seront beaucoup plus adaptées. Enfin, les manches longues seront utiles pour éviter les coups de soleil ou être un peu plus au chaud l’hiver.

Pour les femmes : le soutien gorge doit impérativement être adapté pour le sport. Même règle, minimisez le nombre de coutures et privilégiez les matériaux très respirant.

La veste coupe-vent

Même si le temps est clément, la veste est un équipement important pour le trail. En cas de grosse fatigue, elle vous protégera des intempéries. Les modèles ultra-light de moins de 300g seront suffisant pour l’été, en revanche, un modèle plus lourd sera essentiel pour les jours plus frais.

Pour l’hiver: les bonnets, et gants

Les bonnets en polaire sont parfaits pour les trails hivernaux. Certains préfèrent les bandeaux qui peuvent également être mis autour du cou. Pour les mains, les gants en soie sont souvent suffisants. En cas de grand froid, des gants plus épais pourront être nécessaires, des gants « type ski de fond » peuvent dans ce cas faire l’affaire.

L’équipement pour le bas du corps

En fonction de la météo, vous serez en short ou en collant. Certaines courses imposent les jambes longues, renseignez-vous bien.

Les frottements peuvent être très gênant au niveau de l’entre-jambe, il est donc impératif d’essayer son équipement plusieurs fois avant un trail longue distance.

L’équipement obligatoire sur les trails

Sachez que l’organisation de nombreux trails obligent de partir avec certains équipements. Une fois encore, renseignez vous bien avant le départ, vous risquez sinon d’avoir une mauvaise surprise. Parmi les équipements souvent imposés, nous avons recensé : la couverture de survie, la réserve d’eau minimum, la réserve alimentaire, le sifflet, le téléphone mobile, la lampe frontale, le pantalon ou collant à jambes longues, et certains vêtements chauds.

La liste des équipements obligatoires est souvent mise en ligne sur les sites internet des trails, renseignez-vous bien !

Ça y est, vous êtes bien équipé, il est l’heure de s’entraîner, consultez notre article sur le sujet !

Découvrez nos plus beaux stages de trail

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

41 − = 36