Faire le GR20 en trail

Ce trail mythique parcourt l‘île de beauté par la haute chaîne de montagnes sur environ 200 kilomètres. Trail connu du monde entier, le GR20 en attire plus d’un !

Le trek du GR20 peut s’accomplir entièrement en 15 jours. Pas de panique, il peut notamment s’effectuer à moitié, et votre plaisir, lui, sera quand même entier ! Deux solutions s’offrent à vous : le GR20 Nord et le GR20 Sud. Le Nord est réputé comme le plus difficile des deux.

Refuge d'Usciolu

© Creative Commons – Vue du refuge d’Usciolu

Faire le GR20 en trail avec un guide

Le parcourir en trek est une chose, mais le faire en trail en est une autre ! Les plus sportifs et tenaces, l’achèveront en seulement 3 jours, d’autres en 7 jours. Cet exploit leur vaudra d’ailleurs le titre d’ultra-trailers ou trailers. Les étapes varient de 5 a 12h par jour.

Tout d’abord, il est important de comprendre le parcours du Gr20. Il reste le même, que ce soit en trek ou en trail.

Faire le trail du GR20 Nord

Le plus souvent, c’est en partant de Vizzavona que vous commencerez la partie nord du Gr20. Elle se finit officiellement dans la ville authentique du Nord qu’est Calenzana. Vous pouvez aussi décider de la parcourir du Nord vers le Sud, mais cette solution offre un dénivelé positif plus sévère. À vous de voir !
Quel que soit le sens de votre parcours, le GR20 nord est composé de 9 étapes regroupant environ 90 kilomètres. Cette partie Nord du GR20 est dite plus difficile que son autre moitié. Les terrains rocailleux et les cols élevés sont des parcours techniques qui vous demanderont concentration et efforts. D’ailleurs, les bâtons sont obligatoires, et vous ne voudrez pas les quitter !
Parmi ces passages difficiles, vous passerez par le fameux cirque de la solitude. Aussi vertigineux que magnifique, ce canyon est un passage mythique du GR20 !  Pentes raides, dalles rocheuses, parois vertigineuses… les chaînes et échelles mises à disposition vous aideront à les franchir. Attention cependant, le cirque de la solitude peut s’avérer dangereux par temps de pluie.

GR20 Nord

© Creative Commons – Passage du GR20 Nord

Faire le trail du GR20 Sud

Vous l’aurez compris, la partie sud du GR20 est plus facile que son homologue du nord. Il parcourt environ 90 kilomètres en 7 étapes. Les terrains seront moins accidentés que ceux du Nord, et le rythme sera plus du type randonnée. Dû à peu de dénivelé positif, il est plus facile de faire le GR20 Sud de Vizzavona jusqu’à Conca.

Néanmoins, le parcours sud n’est pas un jeu d’enfant ! Aussi appelées les « Tours d’Asineo », les aiguilles de Bavella, perchées à 1899 mètres, représentent un des passages les plus difficiles du sud. Splendides tout en étant menaçantes, ces dernières offrent une vue magnifique sur la mer et sur le monte Cristo (si la météo est au rendez-vous).

Aiguilles_de_bavella

© Creative Commons – Les Aiguilles de Bavella

Le GR20 en trail, ça vous tente?

Grâce à la réputation montante du trail, de nombreux stages vous sont proposés. Emblème mondial du trail, le GR20 accueille de nombreux grands sportifs qui souhaitent relever le défi.

Avant de vous présenter les différentes formules, il est important de savoir que ces stages s’adressent à des sportifs aguerris. Si vous ne vous considérez pas comme très sportif, il est plutôt conseillé d’aborder le GR20 en trek. Seule différence? Le rythme.

Avant de vous présenter les formules du GR20 en trail, KAZADEN préfère vous donner quelques informations.

Voir nos trails du GR20

Adieu le poids du sac !

Le plus souvent, les stages trail du GR20 se font avec une « assistance bagage ». Cette formule « trail allégé » vous permet de courir avec pour seul bagage, celui de la journée.

Pour plus de confort et de légèreté, vous ne serez notamment pas obligé de porter un sac de couchage.

Les formules

Il est judicieux de catégoriser les stages de course du GR20 en deux grandes familles: les trails et ultra-trails.
Les ultra-trails demandent des participants « hyper » sportifs, et les trails de très bons sportifs. La différence est moindre, mais les conditions dans lesquelles se font les stages le sont.

– trail

  • Le GR20 (entier) en 7 jours
  • Gr20 Sud ou Gr20 Nord en 3 jours

– ultra-trail

  • Le GR20 en entier en 3 / 4 / 5 jours

Les nuits se font; dans les deux, dans des endroits très variés. Chaque année, hôtels, refuges, gîtes, bergeries et prairies se font le plaisir d’accueillir les trailers.

Pour ceux à la recherche d’un niveau toujours plus poussé, il est même possible de courir le GR20 avec un champion  de la discipline. De quoi satisfaire les plus férus d’expérience !

Le GR20 : une course splendide… mais difficile !

Il est important de comprendre que le trail du GR20 n’est pas un trail comme les autres.
Pourquoi ? Pour deux raisons.

La première est le terrain.
Aucune étape ne se ressemble. Toutes les journées vous offrent de nouveaux défis en terme de terrains. Vos enjambées seront instables et à chaque fois, différentes.

La deuxième raison sont les conditions de « confort ».
Les nuits sont conviviales et authentiques mais aussi rustiques et sûrement loin de votre confort habituel. Il est possible que vous ne récupéreriez pas totalement de vos journées intenses !

GR20 - Exemple terrains

© Creative Commons – Passage du GR20

Vous l’aurez compris (et constaté), le GR20 est autant réputé pour sa beauté que pour sa difficulté.

Lancez-vous !

Les plus belles aventures outdoor à découvrir sur Kazaden

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

76 + = 82