COVID19 : Kazaden vous informe - Kazaden Blog

COVID19 : Kazaden vous informe

Face à la situation sanitaire liée au COVID-19, les règles du tourisme national et international évoluent. L’accès aux destinations est soumis (ou non) à des conditions & procédures variables. De même, certaines questions se posent aux vacanciers concernant notamment l’aérien, les politiques d’annulation et les tests de dépistage. Kazaden vous informe en temps réel sur la situation, et vous donne les conseils pour vous permettre de voyager en toute sérénité.

Ouverture des destinations & procédures de tests

Mise à jour du 07/09/2020

Après un net recul lié aux confinements opérés par une large majorité de pays, le virus continue de circuler activement dans un certain nombre de destinations. En Europe, la situation est « maintenue sous contrôle » grâce à l’usage massif des masques et tests. Certains pays (Portugal, Espagne, Croatie) sont désormais largement accessibles, d’autres sont accessibles avec restrictions (Grèce, Norvège,…). Hors Shengen, la situation est très hétérogène, entre certaines destinations à très faible risque (DOM-TOM, Tanzanie, Canaries…), des destinations qui se ré-ouvrent progressivement (à l’instar du Maroc) et des destinations qui restent fermées pour se protéger (comme le Népal). Le point sur la situation.

Travel

En France (hexagone & DOM-TOM)

Pour une information fiable sur les conditions en Europe (à jour) : Carte interactive de l’Union Européenne

  • Hexagone : les déplacements à l’intérieur du territoire sont libres et sans conditions.
  • Corse : l’ensemble des restrictions ont été levées depuis le 3 juin. Il est donc possible de s’y rendre (avion, ferry) sans conditions.
  • Antilles françaises & Réunion : il est nécessaire de réaliser un test avant de s’y rendre (72h avant le départ), et de fournir une attestation sur l’honneur de non fréquentation de personnes à risques. Un test est recommandé 7 à 10 jours après l’arrivée, et une attestation est demandée pour le retour sur l’hexagone.
  • Polynésie française : l’accès est ouvert depuis le 15 juillet, avec test 72h avant le vol, enregistrement en ligne. Un auto-test est à prévoir 4 jours après l’arrivée.

En Europe 

Si la date officielle de réouverture des frontières à l’intérieur de l’Europe est fixée au 15 juin, les décisions diffèrent en réalité selon les pays. Voici les informations pour les principales destinations Kazaden en Europe :

  • Espagne & Baléares, Portugal, Italie, Grèce, Croatie, Suède, Pologne, Bulgarie : l’accès de ces destinations aux vacances est libre grâce à une situation « sous contrôle ». Aucun test n’est demandé aux vacanciers.
  • Madère & Açores : depuis juillet, il est nécessaire de présenter un résultat de test PCR négatif (72h avant le départ).
  • Suisse : une quarantaine de 10 jours est imposée aux résidents de l’UE à leur arrivée
  • Norvège : le pays est ouvert aux résidents de pays présentant moins de 20 cas pour 100000 habitants au cours des 15 derniers jours (pas le cas pour la France)
  • UK & Irlande : une quarantaine de 14 jours est toujours en vigueur pour les ressortissants français
  • Islande : depuis le 19/08, cette destination est de nouveau fermée aux résidents européens, excepté provenant des pays nordiques

Autres destinations

Pour suivre l’évolution de la pandémie dans différents pays du monde : Outil de suivi des cas du journal Le Monde
Pour connaître les conditions d’accès au différents pays pour les touristes français (pas forcément toujours à jour) : Outil Travel Map

Ne pouvant être exhaustifs sur toutes les destinations, nous priorisons celle où ont principalement lieu les séjours Kazaden :

  • Tanzanie : c’est la destination déclarée la plus « safe » par les le World Tourism Council. Un test est à réaliser 72h avant le départ, et un test de température est réalisé à l’arrivée. Attention car les compagnies annulent certains vols (privilégier Ethiopian Airline et Qatar Airways, plus fiables).
  • Maroc : si l’état d’urgence sanitaire est toujours en vigueur, les destinations reculées (mer, montagne) sont relativement sécurisées. L’état marocain vient ainsi de ré-ouvrir les frontières aux touristes qui présentent un test PCR de moins de 48h, ainsi qu’un voucher d’hôtel et d’agence.
  • Seychelles : depuis le 17 août, la France n’est plus sur la liste des pays « à faible risque, et donc les touristes français ne peuvent s’y rendre.
  • Népal : les frontières restent pour l’instant fermées, sans date annoncée de réouverture.
  • Îles Vierges Britanniques : les frontières restent pour l’instant fermées, sans date annoncée de réouverture.
  • Îles Grenadines : les frontières sont encore ferméses, mais la situation devrait évoluer courant septembre pour la reprise du tourisme.

FAQ COVID-19

De nombreuses questions émanent des vacanciers, notamment concernant l’aérien, les annulations et les procédures de test.

1. Questions sur l’aérien

Ai-je un risque de me faire contaminer pendant le vol ?

L’air des avions est renouvelé toutes les 2 à 3 min par un système de ventilation équivalent à celui de laboratoires de recherche en pharmaceutique. Pour un grand nombre de destinations, un test PCR est demandé 48 à 72h avant le vol. Le risque est donc très limité, d’autant que le port du masque y est systématique. Néanmoins le risque zéro n’existe pas, il est donc conseillé d’éviter au maximum le contact avec des surfaces en parties communes, et de se nettoyer régulièrement les mains. En cas de cas à bord, la liste des passagers permettra de prévenir l’ensemble de l’avion.

Si la compagnie annule le vol mais le séjour est maintenu, que se passe-t-il ?

Cela dépend de vos CGV et il faut donc se renseigner au cas par cas auprès de votre interlocuteur Kazaden avant de finaliser votre réservation.

Que se passe-t-il si je n’ai pas les résultats de mon test à temps pour embarquer dans l’avion ?

La plupart des compagnies ne posent pas de soucis si l’on présente un certificat de test qui démontre notre démarche et notre bonne foi. Néanmoins, les politiques des compagnies peuvent être variables et évolutives, donc mieux vaut se renseigner en amont. De même, appeler l’ambassade ou le consulat du pays de destination pour vérifier que le certificat du test suffit. Sur les délais, la plage de temps demandée vise à garantir la validité du test, et constitue une limite maximum. Attention à ne pas non plus faire le test en dernière minute, sous peine de ne pas avoir les résultats à temps.

2. Questions sur les annulations & modifications

Que se passe-t-il…

…en cas d’impossibilité de realiser mon voyage (re-confinement local, destination fermée…) ?

Vous vous verrez proposé un report de votre séjour à des dates ultérieures, ou à défaut un remboursement si aucune solution n’est trouvée entre le prestataire et vous.

…si je contracte le COVID-19 et ne peux voyager ?

Il est très rare que les prestataires acceptent de vous rembourser, ce sont donc généralement les CGV qui s’appliquent. Pour vous protéger contre ce risque, nous proposons désormais une assurance annulation qui couvre le risque lié à la contraction du COVID-19 dans le mois qui précède le départ, ainsi qu’un refus d’embarquement suite à prise de température. Nous interroger pour plus de renseignements.

…si je souhaite annuler mon voyage car j’ai peur de me rendre dans la destination ?

Dans ce cas là, ce sont les CGV de votre séjour qui s’appliquent. Pensez bien à les consulter en amont de votre réservations.

…si le programme du voyage est modifié pour des raisons liées à l’épidémie ?

De même, ce sont les CGV qui s’appliquent. Dans la plupart des cas, la modification d’itinéraire ne justifie pas une annulation de votre part. N’hésitez pas à poser les questions en amont à votre interlocuteur Kazaden.

…concernant mes transports, si le séjour est annulé ?

Pour obtenir le remboursement/avoir sur vos billets d’avion ou de train vers/depuis le lieu de séjour, vous devez vous tourner vers votre compagnie aérienne ou ferroviaire.

3. Questions sur les règles sanitaires

Quelles sont les règles spécifiques à la mer et à la montagne ?

Plaisance & activités nautiques

En France, la plaisance est depuis le 2 juin exemptée des règles de distanciation sociale, avec une limite de 10 passagers par bateau. Il est donc possible de réserver une cabine ou privatiser un voilier sans soucis. Néanmoins, certains arrêtés locaux peuvent limiter l’accès à certains ports ou criques. De même, les activités nautiques sont autorisées sur tout le littoral français, sauf rares exceptions locales. Le port du masque est nécessaire dans les espaces confinés.

À l’étranger, l’accès à la plaisance est généralement une conséquence de la réouverture des frontières. Se renseigner néanmoins auprès des experts Kazaden.

Activités de montagne

Les activités de montagne sont autorisées sans restrictions depuis le 2 juin, moyennant le respect des règles sanitaires en vigueur (sauf cas particulier comme pour les Calanques). Il est notamment plus que recommandé d’essayer de maintenir la distance sociale (y compris lors de la pratique), d’utiliser au possible du matériel individuel et de s’engager sur des itinéraires de son niveau.

Concernant les refuges, la plupart ont rouvert en mettant en place les normes sanitaires. Certaines petits refuges sont fermés.

Quelles sont les mesures sanitaires adoptées ?

Afin de garantir la sécurité sanitaire des voyageurs, nos experts locaux ont adapté les séjours dans le cadre des préconisations gouvernementales :

  • Adoption au maximum des gestes barrières 
  • Prise de température régulière des encadrants
  • Matériel désinfecté entre chaque utilisation

En plus de cela nous vous conseillons de :

  • Prendre votre température avant votre séjour
  • Apporter votre matériel personnel si possible
  • Apporter votre propre literie

Que faire en cas de symptômes lors de mon séjour ?

Les symptômes clés

Les symptômes clés du virus sont une forte toux, une fatigue inhabituelle, une élévation de température, mais aussi une gêne respiratoire, des courbatures et/ou un mal de tête.

Certaines personnes expriment également une perte de l’odorat et du goût, des troubles digestifs ou à la gorge.

J’ai des symptômes suspects, que faire ?

Si vous êtes dans le cas d’un séjour encadré, prévenez tout de suite votre guide, skipper, moniteur ou tout autre encadrant. En cas de séjour non encadré, appelez un médecin.

Si les symptômes deviennent inquiétants, n’attendez pas et appelez tout de suite le SAMU (15). En cas de plaisance, vous pouvez joindre le CROSS (Centre Régional d’Opérations de Secours et de Sauvetage) par VHF – canal 16.

La personne malade doit au possible rester isolée. Rapidement, un test sera réalisé auprès de la personne suspecte ainsi que toutes les personnes ayant été en contact rapproché avec elle. L’issue du test détermine une éventuelle mise en quatorzaine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

45 + = 47