Ski de rando & freeride : bien choisir son équipement - Kazaden Blog

Ski de rando & freeride : bien choisir son équipement

“L’important c’est le planté du bâton !” Effectivement c’est essentiel ! Mais avant de vous lancer dans la préparation de votre prochaine aventure en ski de rando ou en freeride, une question se pose : que dois-je emporter dans mon sac ?  Pour vous aider à faire votre choix, on vous livre quelques conseils pratiques accompagnés d’une checklist qui répertorie l’essentiel du matos à prendre. Après ça, vous pourrez partir tranquille, vous serez prêts à chausser les skis et attaquer la poudreuse.

TÉLÉCHARGEZ LA CHECK-LIST

Ce qu’il faut savoir avant de faire votre sac

Le ski de rando et le freeride sont deux disciplines bien distinctes. Alors que le ski de rando, (aussi appelé ski-alpinisme lorsqu’il est davantage tourné vers la performance et la compétition), ne se concentre pas uniquement sur la descente et a généralement comme objectif l’ascension d’un col ou d’un sommet, le freeride est, quant à lui, totalement tourné vers la descente. En ski de rando, on utilise des peaux de phoques (bande de tissus synthétique permettant d’adhérer à la neige) pour grimper tandis qu’en freeride, on fait appel aux remontées mécaniques ou carrément à l’hélicoptère pour accéder directement à de vastes pentes vierges. Disciplines hors-piste, leur pratique est très engagée et réservée aux skieurs expérimentés.

Le ski de rando et le freeride nécessitent donc une attention particulière au matériel. En haute-montagne, les conditions climatiques sont changeantes et parfois difficiles, il est donc essentiel de privilégier la sécurité.

Sécurité avalanche  

Le ski de randonnée et le freeride sont des activités exposées aux dangers de la montagne et notamment aux risques d’avalanche. Pour cela, emporter le bon matériel de sécurité est indispensable, même en partant avec un guide de haute montagne. 

  • DVA (détecteur de victimes d’avalanche)
  • Pelle
  • Sonde 
  • Sac à dos (40 à 50 L) (idéalement sac ABS)

Equipement de base

De la Haute-Route Chamonix-Zermatt, itinéraire mythique en ski de rando, en passant par la légendaire Descente de la Vallée Blanche en freeride, suivez notre checklist pour partir skier sereinement en montagne. 

Vêtements : 

  • Veste imperméable et respirante (hardshell)
  • Polaire chaude  
  • Doudoune légère et compressible 
  • Sous-vêtements thermiques 
  • Collants de ski 
  • Pantalon de ski de rando / freeride*
  • Sur-pantalon imperméable et respirant 
  • Gants imperméables 
  • Bonnet 
  • Cagoule 
  • Chaussettes légères et respirantes

*Les pantalons de ski freeride et ski de rando sont plus légers et bien moins isolés contre le froid que les pantalons de ski de piste. Ils sont taillés pour être plus respirants afin de mieux convenir aux efforts sur les skis et notamment au cours de la phase de montée. Leur imperméabilité est totale et ils sont généralement adaptés avec les vestes de freeride et ski de rando pour éviter les infiltrations de poudreuse. 

Matériel : 

  • Masque de ski 
  • Casque de ski ou d’alpinisme 
  • Lunettes de soleil (catégorie 4 ou 5)
  • Bâtons de ski 
  • Rondelles de rechange pour les bâtons
  • Lampe frontale 
  • Camelbak (2 L) ou gourde (1 L)
  • Thermos (en option) 

Soins :

  • Pansements adhésifs en rouleau 
  • Compeed (soulager les ampoules) 
  • Crème solaire (indice 50) 
  • Baume à lèvres 
  • Papier toilette 
  • Gel hydroalcoolique 
  • Sac pour les déchets
  •  Coca en homéopathie (pour mieux supporter l’altitude) 
  • Trousse de secours (pansements, bandages, désinfectant, ciseaux, compresses…) 

Divers : 

  • Piles pour la frontale 
  • Batterie solaire 
  • Appareil photo (cartes SD) 
  • Briquet pour brûler votre papier toilette 
  • Couteau 
  • Téléphone

Documents : 

  • Documents d’identité 
  • Documents d’assurances 
  • Reçu du séjour et visa (à l’étranger)

 

Equipement ski de randonnée

Les raids en ski de randonnée nécessitent une préparation minutieuse afin de résister à des conditions climatiques difficiles et de skier en toute sécurité. Moins pratiqué que le ski de piste, le ski de rando nécessite un équipement bien spécifique. De la Haute Route Chamonix-Zermatt à une croisière ski de rando en Norvège, en passant par un raid dans les Dolomites turques, retrouvez ici les équipements techniques nécessaires pour tous vos itinéraires : 

Matériel technique : 

  • Skis adaptés au ski de rando*
  • Fixations de ski de rando 
  • Chaussures de ski de rando
  • Peaux de phoques (synthétiques)
  • Couteaux pour les fixations 

*Pour plus d’informations sur la manière de choisir ses skis pour le ski de rando, retrouvez notre article détaillant les caractéristiques à absolument prendre en compte au moment de choisir ses skis

Les conseils de tonton Bat’

  1. N’ayez pas peur de prendre des vêtements légers et moins chauds que les vêtements de ski classiques. Le ski de randonnée et le freeride sont des disciplines particulièrement exigeantes physiquement et font rapidement monter votre température corporelle (notamment dans les montées). 
  2. Pensez aussi à bien choisir votre veste avec une jupe pare-neige pour éviter les infiltrations de poudreuse pendant la descente, cela pourrait être particulièrement désagréable. 
  3. Enfin, privilégiez des vêtements équipés de réflecteurs RECCO®, afin que les sauveteurs en montagne puissent vous retrouver encore plus vite qu’avec un DVA en cas d’avalanche. Je précise bien entendu que ce dernier est INDISPENSABLE pour tous les membres de votre groupe.

 

Equipement freeride

Le freeride est une pratique intense et engagée du ski. Sur des pentes très raides et dans des conditions parfois difficiles, un bon équipement est tout simplement indispensable afin de progresser en toute sécurité. 

Matériel technique : 

  • Skis adaptés au freeride*
  • Fixations de freeride 
  • Chaussures de freeride
  • Cartouche pour le sac airbag 

*Pour plus d’informations sur la manière de choisir ses skis freeride, jetez un oeil à notre article vous donnant toutes les astuces indispensables pour choisir ses skis.

Les astuces de Roméo 

  1. Lors de mes sessions hors-piste, j’ai toujours le même rituel avec mon sac airbag. Je vérifie systématiquement  que j’ai bien enclenché la sécurité sur la gâchette de déclenchement du système ABS, pour d’éviter de me retrouver avec un airbag orange sur le dos en descendant du télésiège. Enfin, je vérifie que ma cartouche reste fonctionnelle. Elles sont à usage unique et coûtent près de 100 €, il faut donc les utiliser qu’en cas d’extrême nécessité.
  2. Je recommande aussi de ne jamais utiliser les dragonnes de vos bâtons pendant la descente. Si l’un d’entre eux reste coincé sous une racine ou entre deux rochers, vous pouvez dire au-revoir à votre poignet et bonjour aux urgences. 

TÉLÉCHARGEZ LA CHECK-LIST

La poudreuse vous appelle ? Cet hiver, partez dévaler les pentes et vivre des sensations extrêmes. En ski de rando ou en freeride, choisissez parmi nos séjours week-end ou expé, accompagnés de nos experts de la montagne. 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 14 = 18