TOP 5 des chemins les plus dangereux au monde - Kazaden Blog

TOP 5 des chemins les plus dangereux au monde

Bien loin des sentiers dominicales ou des chemins de randonnée célèbres comme le GR20, qui restent accessibles avec une bonne préparation, il existe des chemins où le mental est bien plus important que la condition physique. Oubliez les chemins où chacun est libre d’aller à son rythme et où les gens peuvent se croiser sans problème. Nous allons explorer dans cet article des sentiers improbables qui attirent régulièrement des personnes aventureuses et en quête de sensations fortes.

Des chemins escarpés aux structures métalliques douteuses, en passant par les troubles provoqués par le vertige, les frissons et l’adrénaline provoqués par les risques sont garantis.

 Le Caminito del Rey (Espagne) – Ancien chemin le plus dangereux au monde

Situé dans le parc naturel de Los Ardales, près de la ville de Malaga, le Caminito del Rey a la célèbre réputation d’être l’ancien chemin le plus dangereux au monde.

Construit entre 1901 et 1905, il est finalement jugé trop dangereux et ferme ses portes au public entre 2011 et 2012. Voyant des personnes braver l’interdit en postant des vidéos d’eux sur internet, tout en s’exposant à une amende salée de 6000€, la communauté autonome d’Andalousie décide alors de sa rénovation en mars 2014. Il devient de nouveau accessible au public en février 2015, après 11 mois de travaux.

Alors qu’il manquait des morceaux à certains endroits, le chemin de 3km de long pour 1 mètre de large est maintenant totalement sécurisé et accessible à toute la famille.

Caminito del Rey avant sa restauration © Creative Commons

Caminito del Rey avant sa restauration © Creative Commons

 

Hua Shan (Chine) – Un chemin pour l’immortalité

Si les Chinois empruntent ce chemin, c’est pour atteindre le temple perché en haut de la montagne. Situé à 2200 mètres d’altitude, il leur promet la vie éternelle. Avec pareil enjeu, on peut se permettre de dire que l’immortalité n’est pas facilement accessible.

Lors de cette « balade » de 12 kilomètres, riche de plus de 1000 mètres de dénivelé, il faut tout d’abord emprunter un escalier en bois avant d’attaquer un chemin construit de planches clouées de manière plutôt aléatoire. S’ajoute ensuite à la difficulté de ce périple une seule et mince chaîne prévue pour vous aider à passer la corniche ne faisant même pas la taille de votre pied.

Le point d’orgue de l’ascension du Mont Hua se trouve être le pont courbé du Faucon, où vous ne pourrez vous agripper à aucun élément. Un faux pas vous mettra en danger de mort.

Les nombreuses chutes mortelles ont poussé les autorités chinoises à limiter l’accès au site, bloquant les tentatives d’accès à l’immortalité qui ont coûté la vie à de nombreuses personnes.

chemin du mont huashan  © Creative Commons

Chemin du Mont Huashan © Creative Commons

 Repoussez vos limites avec Kazaden

Le Half Dome du Yosemite (Etats-Unis) – Pour les amoureux de la nature

Le parc national du Yosemite en Californie présente une curiosité de la nature, le Half Dome. Culminant à 2693 mètres d’altitude, soit 1440 mètres au-dessus de la vallée, ce dôme granitique fait rêver la plupart des personnes fan de nature et de grand air.

Longtemps considéré comme impraticable, le Half Dome est maintenant accessible par un chemin de 13,5 kilomètres. Ne nécessitant pas de matériel particulier, c’est pourtant une « randonnée alpine exigeante » (T5). Équipés de câbles métalliques posés en 1919, les derniers 200 mètres du sentier se font sur une dalle incliné à 30°.

 

Le Half Dome, parc national du Yosemite en Californie © Creative Commons

Le Half Dome, Parc national du Yosemite en Californie © Creative Commons

 Le Pu’u Manamana (Oahu, Hawaï) – Une vue imprenable sur le littoral

Ayant coûté la vie de quelques personnes, l’ascension du Pu’u Manamana est considérée comme la randonnée la plus difficile de l’archipel d’Hawaï. Situé sur la côte Est de l’île d’Oahu, ce long de ce chemin et ses cinq heures de marche montant au Pu’u Manamana offrent un panorama exceptionnel sur le littoral.

Bien que des câbles soient mis à disposition lors de l’ascension, leur solidité n’est pas garantie et il est fortement conseillé de les tester.  La première montée et la descente finale sont assez raides, et le passage sur les crêtes est, quant à lui, extrêmement périlleux.

 

Pu'u Manamana ©Vimeo

Pu’u Manamana ©Vimeo

Le Huayna Picchu (Pérou) – Aussi fantastique que dangereux

Face au Machu Picchu, le Huayna Picchu offre un panorama exceptionnel sur le site inca situé 400 mètres plus bas. Le chemin pour accéder à son sommet étant très exigu, les autorités péruviennes ont limité l’accès à 200 privilégiés chaque jour.

Si vous vous rendez au Machu Picchu, n’hésitez pas à réserver quelques semaines à l’avance votre entrée au Huayna Picchu.

La montée abrupte et les marches d’une largeur de 1 à 2 mètres, taillées dans le flanc de la montagne, contraignent certaines personnes à faire demi-tour durant leur ascension.

 

 

Les chemins les plus dangereux au monde

Huayna Picchu © Creative Commons

 

Si vous souhaitez vous aventurer sur des sentiers plus conventionnels, accompagné d’un professionnel qualifié, n’hésitez pas à nous contacter au 01 79 75 71 72 ou en vous rendant sur notre site Kazaden.

Toutes les plus belles randonnées de France sur Kazaden

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 6 = 16