Ascension du Mont Blanc : les différentes voies - Kazaden Blog

Ascension du Mont Blanc : les différentes voies

Voie normale, voie des 3 Monts ou voie italienne, l’ascension du Mont Blanc peut s’effectuer via différentes voies, toutes comportant leurs propres spécificités. Toutes les voies d’ascension du Mont Blanc ne se valent pas et il est important de bien les distinguer. La voie normale, passant par les refuges de Tête Rousse et du Goûter, est la plus aisée pour atteindre et le sommet. La voie des 3 Monts, au départ du Refuge des Cosmiques, plus longue et plus technique, se destine principalement aux alpinistes expérimentés. La voie italienne, passant par les Aiguilles Grises est une autre variante de la voie normale, principalement empruntée par des alpinistes chevronnés. Tout cela est encore un petit peu flou ? Pas de soucis, nous vous livrons toutes les informations nécessaires pour devenir véritablement incollable sur les différentes voies d’ascension du Mont Blanc. 

 

Les pré-requis pour l’ascension du Mont-Blanc

il est recommandé mais pas obligatoire de posséder une expérience technique en alpinisme pour se lancer dans un projet d’ascension du Mont Blanc, à condition de choisir une formule adaptée. Si la voie normale ne présente pas de difficultés techniques particulières, celle-ci nécessite tout de même de maîtriser les bases de l’alpinisme comme la marche encordée ainsi que la maîtrise des crampons et du piolet. La voie des 3 Monts ainsi que la voie italienne nécessitent quant à elles une bonne expérience de l’alpinisme, notamment en raison de difficultés physiques et techniques plus importantes

Niveaux requis Voie Normale Voie des 3 Monts Voie Italienne
Débutant X
Intermédiaire X X
Confirmé X X X

Concernant le niveau physique nécessaire pour réaliser l’ascension du Mont Blanc, vous devez être capable de marcher/grimper pendant plus de 10 heures et de réaliser des dénivelés compris entre 1 000 m et 1 500 m. La descente est aussi à prendre en compte pour ne pas souffrir d’une fatigue extrême et ainsi minimiser les risques. De plus, avoir une expérience préalable de la haute-altitude (au-delà de 3 500 m) est un réel plus pour connaître la réaction de son corps à l’altitude.

Voir nos formules Ascension du Mont-Blanc

 

La voie normale par le refuge du Goûter

La voie normale, aussi appelée voie royale, est la voie la plus aisée pour atteindre le sommet du Mont Blanc. L’effort y est bien réparti sur les 3 jours d’ascension (comprenant montée et descente) avec environ 2 500 mètres de dénivelé positif. La course est cotée PD- (peu difficile -) et ne comporte qu’une seule réelle difficulté technique avec l’ascension de l’Aiguille du Goûter, une section d’escalade facile où il faut s’aider des mains pour grimper. 

Déroulé de l’ascension

L’itinéraire de l’ascension débute généralement au Nid d’Aigle (2 380 m), terminus du Tramway du Mont Blanc. Vous continuez ensuite à pied sur une montée régulière et rocailleuse en direction du Refuge de Tête Rousse (3 167 m) où vous allez passer la nuit.

Les premiers alpinistes partent généralement entre 2 h et 3 h du matin pour le sommet. Vous prenez votre petit-déjeuner au refuge avant de chausser les crampons (en fonction de la période) et de vous attaquer à l’Aiguille du Goûter et à son fameux couloir. Comptez généralement 2 h pour arriver au sommet et longer l’arête vers le Refuge du Goûter (3 835 m) où vous pourrez faire une pause. Vous continuez ensuite l’ascension en passant par le Dôme du Goûter (4 304 m) puis par l’Arête des Bosses, très raide, rejoignant le sommet à 4 809 m. 

Comptez généralement entre 5 h et 6 h d’ascension depuis le Refuge du Goûter pour arriver au sommet. Vous descendez ensuite par le même itinéraire en direction du Refuge du Goûter pour y passer la nuit. Le lendemain matin, départ très tôt pour redescendre vers le Nid d’Aigle en passant par le même itinéraire qu’à l’aller. 

La voie des « 3 Monts » par le refuge des Cosmiques

La voie des 3 Monts représente une belle alternative à la voie normale. Plus physique car plus longue, plus technique, mais aussi plus exposée, notamment aux chutes de séracs, la voie des “3 Monts” se destine principalement aux alpinistes expérimentés et est cotée PD+ (peu difficile +)

Déroulé de l’ascension

L’Ascension du Mont-Blanc par les 3 Monts démarre plus en douceur que l’Ascension du Mont-Blanc par la voie normale. La première étape est d’accéder au Refuge des Cosmiques, situé à 3 613 mètres d’altitude, par le téléphérique de l’Aiguille du Midi. Construit dans les années 1990s, le Refuge des Cosmiques a fortement contribué à la démocratisation de l’Ascension du Mont-Blanc par les 3 Monts, permettant de gravir ce géant par une approche plus facile. A partir du téléphérique, en effet, le premier jour d’ascension consiste en une petite marche de 30 minutes sur un glacier pour accéder au refuge.

Vous partez ensuite vers 1 h du matin en direction de la Face Nord-Ouest du Mont Blanc du Tacul (4 248 m). Il faut environ 2 h pour gravir ce passage délicat, en raison des chutes de séracs et des crevasses en fin de saison estivale. Vous rejoignez ensuite le Col Maudit en contrebas du Mont Maudit (4 465 m). Ce passage se caractérise par une pente raide de 50° où la bonne maîtrise des techniques de l’alpinisme est indispensable. Vous passez ensuite le Col de la Brenva et le Mur de la Côte, derniers obstacles très raides avant le sommet du Mont Blanc. La descente peut ensuite s’effectuer soit par le même itinéraire, soit par l’itinéraire de la voie normale vers le Refuge du Goûter (en fonction du niveau de fatigue des participants). 

La voie italienne des « Aiguilles Grises » par le refuge Gonella

La voie italienne, aussi appelée “voie des papes”, est une alternative plus longue, moins fréquentée, mais tout aussi belle que la voie normale. Celle-ci passe notamment par les Aiguilles Grises et le Refuge Gonella avant de rejoindre la voie normale au niveau du Dôme du Goûter. Cependant, en raison du fort dénivelé (environ 1 700 m), c’est une voie réservée aux alpinistes expérimentés, rompus à de longues courses alpines. 

Déroulé de l’ascension

Le départ est donné depuis le Val Veny (1 700 m) en direction du Refuge Gonella (3 071 m). Il faut généralement 5 h pour rejoindre le refuge par un chemin rocailleux remontant le Glacier du Miage et passant par la Face Ouest des Aiguilles Grises. Vous terminez votre marche d’approche sur le Glacier du Dôme où se trouve le Refuge Gonella. Départ le lendemain entre minuit et 1 h du matin à la frontale en direction du sommet. Vous commencez par remonter le Glacier du Dôme, sans difficultés techniques mais très crevassé (surtout en fin de saison). Passez ensuite par l’arête des Italiens, très aérienne et nécessitant une bonne technique, avant de rejoindre la voie normale au niveau du Dôme du Goûter (4 304 m). La fin de l’ascension emprunte ensuite le même itinéraire que la voie normale par l’Arête des Bosses. La descente s’effectue pour finir par le Refuge du Goûter.

 

Quelle que soient votre niveau d’alpinisme et la voie choisie, nous recommandons vivement l’encadrement par un Guide de Haute Montagne. Sur Kazaden.com, nous vous mettons directement en relation avec les meilleurs guides de haute montagne pour vous accompagner dans votre ascension du Mont Blanc.

Réservez un guide pour l'Ascension du Mont-Blanc

 

Pour aller plus loin :

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 18 = 21