Ascension du Pic d'Aneto - Kazaden Blog

Ascension du Pic d’Aneto

Le Pic d’Aneto, c’est tout simplement le point culminant de la chaine des Pyrénées. Haut de 3 404 mètres, Le Pic d’Aneto n’est pas situé en côté français, mais plutôt côté espagnol et fait partie du massif de la Maladeta qui concentre un grand nombre des principaux sommets pyrénéens. Autrefois, cette région abritait les plus grands glaciers des Pyrénées, mais aujourd’hui il ne reste  plus qu’une dizaine de névés (certains sont assez grands pour encore être appelés glaciers par les randonneurs, c’est le cas du glacier d’Aneto).
Vous envisagez de vous lancer sur l’ascension du Pic d’Aneto ? Alors lisez ce petit topo pour vous faire votre idée.

Le Pic de l'Aneto ©Wikimedia

Le Pic de l’Aneto ©Wikimedia

Voir nos formules Ascension du Pic d'Aneto

Ascension du Pic d’Aneto : difficulté et matériel

L’ascension du Pic d’Aneto n’est pas très difficile mais demande tout de même un certain niveau physique afin de parcourir les 1250 mètres de dénivelé positif depuis le refuge sans encombres. Il n’est pas forcément nécessaire de faire cette ascension accompagné d’un guide ou d’un accompagnateur en montagne. En revanche, si vous n’êtes pas habitué de telles montées, nous vous conseillons de partir avec un professionnel de la montagne, pour plus de prudence, car il s’agit tout de même du plus haut sommet de la chaîne pyrénéennes ! De même, partir avec un guide vous permettra d’apprendre tout un tas de choses sur les environs, la faune, la flore, les sommets alentours mais également des conseils techniques, autant d’informations précieuses qui enrichiront votre journée.

En ce qui concerne le matériel, outre les vêtements personnels et votre sac à dos, l’équipe de base est constitué de chaussures de randonnées, de crampons, d’un piolet ainsi que de toute le matériel nécessaire à l’encordement. Cet équipement vous permettra de marcher sur le glacier de l’Aneto et vous aidera lors de la dernière portion rocheuse, avant le sommet. Très peu de randonneurs respectent ces règles de sécurité, maintenant vous êtes prévenu (e) !

 

Ascension du Pic d’Aneto : fréquentation

Comme vous pouvez vous en douter, l’ascension du Pic d’Aneto est un grand classique pour de nombreux randonneurs et un must-do pour un plus grand nombre encore. Ainsi, en été, le sommet est vraiment très fréquenté, d’où la présence de navettes pour accéder au parking de point de départ de l’ascension. Néanmoins, cette foule ne gâche aucunement le plaisir de l’ascension ni le panorama offert par le sommet !

Ascension du Pic d’Aneto : le départ et l’accès au refuge

Pour accéder au toit des Pyrénées, il faut passer côté espagnol en se rendant à Benasque, également surnommée la « Chamonix espagnole ». En fonction de la saison, vous garerez votre voiture, soit directement au parking de la Besurta (1900 mètres), soit juste au dessus de l’hôpital de Benasque, où une navette permet d’accéder au parking de la Besurta. En effet, en été, la route (1,9 kilomètres) qui mène au parking est fermée et seule une navette (ou la marche à pied !) permet l’accès au parking.

Depuis le parking de la Besurta, il faut prendre le sentier sud-sud est, et à la bifurcation peu après, prendre le sentier de droite. Vous devrez compter 45 minutes environ pour accéder au refuge de la Rencluse.

Le refuge de la Rencluse (2140 mètres) est un point de passage non pas obligatoire mais quasi systématique pour les randonneurs qui entament l’ascension du pic d’Aneto. Il est vraiment très grand (plus de 100 places) et très fréquenté. Prenez y-vous longtemps à l’avance pour réserver vos places (minimum 3 mois en avance).

Le refuge de la Rencluse ©Wikimedia

Le refuge de la Rencluse ©Wikimedia

Ascension du Pic d’Aneto : c’est parti pour l’ascension !

La plupart des randonneurs partent entre 5h et 6h du matin du refuge. Le sentier de randonnée s’élance vers le sud, vers la crête des Portillons, le long des pentes du pic de la Recluse. Le sentier est cairné car pas toujours très visible.  Attention, il ne faut pas bifurquer trop tôt vers la gauche (vers l’est) et bien dépasser le col formé par le pic de la Recluse et le pic du Portillon Inférieur. Votre objectif est plus au sud, il s’agit du Portillon Supérieur !
Une fois que vous avez atteint le Portillon Supérieur (2900 mètres), vous pourrez admirer une première vue sur l’Aneto et son glacier à travers une brèche facilement remarquable. Vous entamez une courte descente un peu raide, pour prendre place sur le début du glacier de l’Aneto. De là, il est difficile de se perdre, de très nombreuses traces et la vue sur le sommet de l’Aneto (à votre Sud-Est) vous permettrons d’être guidé vers votre objectif.

Le chemin est encore un peu long pour atteindre le sommet du Pic d’Aneto, mais il n’y a pas d’informations cruciales à connaître pour atteindre l’antécime , c’est plus ou moins tout droit !

Avant d’atteindre le Pic d’Aneto, il vous faudra franchir un dernier obstacle, le Pas de Mahomet. Un passage d’une trentaine de mètres assez impressionnant, pour lequel certains éprouvent le besoin de s’encorder. Il n’est pas possible de s’y croiser à deux, et en été il faut souvent attendre un peu avant de pouvoir s’y engager.

Après 5h à 6h d’ascension, vous y êtes, sur le toit des Pyrénées en haut du Pic d’Aneto ! Bravo ! Pour redescendre, ce n’est pas très compliqué, vous empruntez le même itinéraire.

Vous souhaitez réaliser l’Ascension du Pic d’Aneto en compagnie d’un guide de haute montagne pour sécuriser votre aventure ou tenter un autre sommet dans les Pyrénées ?

Voir nos ascensions dans les Pyrénées

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 6 = 3