Les 10 spots de surf les plus dangereux au monde

Kazaden vous propose de découvrir les spots de surf les plus dangereux au monde. Débutants s’abstenir, ces spots s’adressent uniquement à quelques poignées de surfeurs top niveau !

Le berceau du gros surf : Jaws

 Ce spot de surf a notamment forgé la réputation d’une star : Laird Hamilton. Situé sur l’ile Hawaïenne de Maui, les surfeurs sont tractés par un jet ski pour se jeter sur le monstre. Quand la vague referme ses « mâchoires », le surfeur passe en général un très mauvais moment. Comme en en atteste cette vidéo Red Bull, surfer Jaws n’est pas de tout repos, « Let’s get uncomfortable ! » –> Voir la vidéo

Jaws ©Wikimedia

Jaws ©Wikimedia

La vague tristement célèbre : Mavericks

Spot de surf de gros le plus connu de la côte californienne, il est uniquement surfé à la rame (les surfeurs tractés par un jet ski sont ici interdits). Mavericks est tristement célèbre pour avoir causé la mort de plusieurs grands noms du surf. Cette jolie vidéo vous en donnera un bel aperçu –> Voir la vidéo

Mavericks ©Wikimedia

Mavericks ©Wikimedia

Le spot de gros australien: The Box

The Box est un « slab », c’est-à-dire une vague qui casse sur une dalle rocheuse qui affleure. Ce spot de surf est situé sur la côte ouest australienne. La chute est déconseillée sous peine d’y laisser quelques dents ! –> Voir la vidéo

Shipstern Bluff, la mâchoire de Tasmanie 

Cet endroit au nom bizarre se trouve au fin fond de la Tasmanie. Egalement qualifiée de slab, cette vague est encore plus méchante que sa voisine australienne et les falaises qui la surplombent rendent ce spot de surf encore plus mystique  –> Voir la vidéo

Shipstern Bluff ©Flickr

Shipstern Bluff ©Flickr

La vague la plus photogénique: Teahupoo

Une des plus belles et dangereuses vagues du monde sans contestation. Rendue encore plus magnifique par sa couleur bleue lagon, cette vague tahitienne voit s’affronter les meilleurs surfeurs mondiaux chaque année. Surfable également par petite taille, elle prend toute sa splendeur dès que les grosses houles du sud pacifique viennent se fracasser sur sa barrière de corail. Encore un spot de surf mythique –> Voir la vidéo

Teahupoo ©Wikimedia

Teahupoo ©Wikimedia

La mythique baie de Waimea

Chaque hiver, les meilleurs surfeurs de gros du globe se donnent rendez-vous sur cette vague mythique du north shore hawaïen pour une compétition lancée uniquement si les vagues dépassent les 5 mètres. C’est également un des rares spots de surf dans le monde où il est accepté que plusieurs surfeurs prennent la même vague. Le wipe out n’en est que plus dangereux –> Voir la vidéo

Waiema Bay ©Flickr

Waiema Bay ©Flickr

The wedge, haut-lieu pour les surfeurs casses cous

Situé à Newport beach en Californie, ce spot de surf ravi les spectateurs qui affluent sur la plage lorsque le pacifique nord se déchaîne. La forme de cette vague la rend quasiment impossible à surfer, ne pas tomber relèverait presque du miracle ! Allez voir cette jolie vidéo de surf en slow-motion, un florilège de wipe out signé The Wedge vous attend  –> Voir la vidéo

The Wedge ©Flickr

The Wedge ©Flickr

Dungeons, le spot de surf des Africains téméraires

Les Africains ne sont pas en reste et ont eux aussi leur spot de gros surf. Dungeons réserve de belles surprises pendant l’hiver austral. Situé à côté du Cap en Afrique du Sud, son fond rocheux offre des vagues énormes lorsque la houle dépasse les 3m –> Voir la vidéo

Nazaré, la vague référence du gros surf européen

Devenu célèbre grâce à la vidéo de Garrett McNamara qui a fait le tour du monde, ce spot de surf portugais peut offrir des vagues de plus de 15m, soit l’équivalent d’un immeuble de cinq étages. Le 28 octobre 2013, la surfeuse Brésilienne Maya Gabeira a même failli y perdre la vie. Inconsciente après avoir passé de longues minutes sous l’eau, elle a été ranimée sur la plage –> Voir la vidéo

Nazaré ©Wikimedia

Nazaré ©Wikimedia

Belharra, la célèbre vague française

La France n’est pas en reste, nous avons également notre spot de surf de gros ! Au large de Saint Jean de Luz se trouve le haut fond de Belharra. Bien que fonctionnant assez rarement, elle a fait la une de nombreux magazines de surf et a dévoilé aux yeux du monde le potentiel de « gros surf » du vieux continent. Un potentiel dont vous pourrez vous faire une idée personnelle sur cette vidéo –> Voir la vidéo

Belharra ©Wikimedia

Belharra ©Wikimedia

Vous aussi, vous souhaitez vous lancer des défis ? Retrouvez sur Kazaden nos très nombreuses séjours en surfcamp pour vivre des moments de rêve et riches en sensation !

Voir nos séjours de surf

 

Comments
  1. Kanto

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 88 = 94