La bonne préparation pour l’ascension du Mont Blanc

Vous souhaitez réaliser l’ascension du Mont-Blanc ? Beau projet ! Mais vous devez soigner votre préparation physique pour maximiser vos chances de réussite. Il faut absolument une bonne préparation pour réussir à monter au sommet du Mont Blanc.

L’entraînement physique : essentiel pour votre préparation

Pour cet entraînement, il vaut mieux s’y prendre en avance ! Un entraînement 15 jours avant l’ascension n’aura que peu d’impact sur vos capacités physiques. Sur le plan physique, les guides recommandent de débuter sa préparation pour l’ascension du Mont-Blanc au moins 4 mois avant le départ afin d’améliorer de manière significative vos capacités cardio.

Vous l’aurez deviné, les sports d’endurance sont à privilégier. Une heure de footing ou vélo, et ce deux à trois fois par semaine, c’est une préparation idéale en vue de votre ascension du Mont-Blanc !

Gravir l'Ascension du Mont-Blanc avec un guide

La préparation technique : maîtriser le cramponnage, l’utilisation du piolet et l’encordement

Afin de vous initier ou vous perfectionner dans les techniques de base en alpinisme, nous pouvons vous conseiller de réaliser un stage Mont-Blanc sur plusieurs jours en compagnie d’une guide de haute montagne. Durant 3 à 4 jours avant votre départ pour le Mont-Blanc, le guide vous aidera à bien vous préparer pour votre ascension du Mont-Blanc en reprenant toutes les techniques essentielles en alpi. Les premiers jours sont plutôt théoriques, centrés sur l’apprentissage des différentes techniques, tandis que les jours suivant sont uniquement consacrés à la pratique.

Lire l’article sur les différentes formules et tarifs proposés par les guides.

L’acclimatation à l’altitude, dernière phase de préparation pour l’ascension du Mont-Blanc

Pour optimiser l’acclimatation de son corps à l’altitude, les guides conseillent, en général, de passer au minimum deux jours à plus de 2500 mètres juste avant de démarrer votre ascension.

Là de même, les stages Mont-Blanc peuvent être une bonne solution pour s’acclimater à la haute altitude. En général, durant ces stages, vous réalisez l’ascension de deux sommets de plus de 3000 mètres en compagnie de votre guide ainsi que plusieurs nuits en refuge d’altitude.

Tenter l'ascension du Mont-Blanc avec un guide

Préparation Mont-Blanc

La marche sur glacier, moment magique que vous découvrirez pendant votre stage © Kazaden

Choisir une voie du Mont-Blanc adaptée à son niveau 

Si vous n’êtes pas du tout un alpiniste confirmé, les guides vous proposent en général deux possibilités pour gravir le Mont-Blanc : soit la Voie Normale par le Refuge du Goûter ou soit, si vous êtes suffisamment sportif, La Voie des 3 Monts.

Pour découvrir ces voies, lisez notre article sur l’ascension du Mont Blanc.

La préparation du matériel : soyez bien équipé pour votre ascension du Mont-Blanc

Vous allez évoluer à près de 5 000m d’altitude, la préparation du matériel doit donc être particulièrement réfléchie. L’objectif est de ne pas surcharger votre sac, tout en ayant le nécessaire pour ne jamais souffrir du froid, car les températures peuvent quand même descendre jusqu’à -15°C en plein été au sommet du Mont-Blanc !

Habituellement, le guide vous prête le matériel technique, à savoir le piolet, les crampons, le casque et le baudrier, reste à vous équiper pour affronter la haute montagne. Voici ce que nous vous conseillons de prévoir sur vous:

  • Une lampe frontale avec des piles de rechange
  • Un sac à dos avec porte piolet de 30 à 40L
  • Une micro polaire
  • Une grosse polaire
  • Un pantalon et une veste coupe-vent de type Gore-tex
  • Un bonnet
  • Une paire de gants fins pour les glaciers en basse altitude
  • Une paire de gants de ski
  • Des chaussures d’alpinisme cramponnables (vous pouvez les louer en vallée, ici par exemple) 
  • Une paire de chaussette chaude
  • Une paire de chaussette de randonnée (sans coutures)
  • Un masque de ski (très utile si il y a du vent)
  • Une paire de lunettes de soleil
  • T-shirt et collants de sport respirant
Alpinisme ©Pixabay

Alpinisme ©Pixabay

La préparation de l’équipe : choisissez bien votre coéquipier et votre guide

Le guide de haute montagne sera votre meilleur allié pour parvenir au sommet du Mont-Blanc. Prenez un temps suffisant pour bien le choisir, vous passerez plusieurs jours en montagne avec lui et un guide correspondant bien à votre personnalité pourra rajouter un plus immense à cette ascension déjà magique !

N’hésitez par à lui demander des conseils sur votre préparation pour l’ascension du Mont-Blanc, il vous livrera ses meilleures astuces.

Faites également attention à ce que les capacités physiques de votre coéquipier soit assez similaires aux vôtres. Le guide choisira alors un rythme adapté à votre niveau à tous les 2 et vous pourrez encore mieux profiter de cette ascension mythique.

Vous souhaitez réaliser une ascension du Mont-Blanc et vous recherchez un guide de haute montagne pour vous accompagner ? Sur Kazaden.com, nous vous mettons directement en relation avec les meilleurs guides de haute montagne et nous vous proposons de multiples stages Mont-Blanc pour accroître vos chances de réussite !

Voir nos formules Ascension du Mont-Blanc

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26 − 18 =