L’ascension du Mont-Blanc sans guide

Vous souhaitez réaliser l’ascension du Mont-Blanc sans guide ? Par vos propres moyens ?

Sachez que c’est fortement déconseillé si vous ne maîtrisez pas totalement toutes les techniques de l’Alpinisme. Seuls les Alpinistes aguerris s’y risquent après de longues années à apprendre l’autonomie en haute montagne.

Trop de personnes inexpérimentées se retrouvent chaque année en grande difficulté sur les pentes du Mont-Blanc après avoir tenté son ascension sans guide. Le manque d’expérience de la montagne et une méconnaissance du terrain sont régulièrement mis en cause.

Réalisez l'Ascension du Mont-Blanc avec un guide Kazaden

Ascension du Mont-Blanc sans guide: les principaux dangers

Bien que le Mont-Blanc ne soit pas qualifié de sommet difficile techniquement, les difficultés et dangers qu’on y rencontre sont nombreux :

Le grand couloir du goûter sur la voie normale

Tristement réputé, le couloir du goûter est en endroit qui nécessite une vigilance particulière. Les chutes de pierre dues au dégel estival y sont en effet très fréquentes et de nombreux alpinistes y ont perdu la vie. Le port du casque y est obligatoire et il convient de bien s’informer des conditions de terrain avant de s’y aventurer.

Ascension du Mont-Blanc ©Flickr

Ascension du Mont-Blanc ©Flickr

Les séracs du Mont-Blanc du Tacul sur la voie des 3 monts

La voie des 3 monts est sans conteste l’une des voies les plus dangereuses pour l’ascension du Mont-Blanc, mais c’est aussi une des plus fréquentée. Elle ne présente pas de difficultés techniques particulières mais se trouve très exposée aux chutes de séracs (blocs de glace en suspension) sous le Mont-Blanc du Tacul. C’est la zone la plus meurtrière du Mont-Blanc. Entreprendre l’ascension du Mont-Blanc sans guide par cette voie peut s’avérer particulièrement périlleux.

Mont-blanc du Tacul. voie des 3 monts

Le passage dangereux de la voie des 3 monts. Sous le Mont-Blanc du Tacul © commons.wikimedia.org

La haute altitude et le Mal Aigu des Montagnes

Il ne faut jamais oublier que le Mont-Blanc est à près de 5000m d’altitude et qu’à cette hauteur, l’être humain perd 30% de ses capacités physiques. Il ne faut donc surtout pas négliger les effets de l’altitude rencontrés lors de l’ascension : l’acclimatation est PRI-MOR-DIALE.

Plus de 70% des Alpinistes ayant réalisé l’ascension du Mont-Blanc déclarent avoir souffert du Mal des Montagnes. Celui-ci peut se manifester de manière plus ou moins virulente : du simple mal de tête, aux vomissements, voire dans le pire des cas à l’œdème cérébral.

En cas de problème, un alpiniste sans guide et non expérimenté peut vite se retrouver en grand danger.

Les conditions météorologiques : un paramètre compliqué à appréhender sans guide

Les conditions météorologiques rencontrées au sommet du Mont-Blanc peuvent être extrêmes et changer en quelques minutes. La température au sommet n’atteint que très rarement les 0° et peut même descendre à -15° en plein mois d’Août. Un très bon équipement est obligatoire.

Encore plus que le froid et le vent, le manque de visibilité est l’ennemi de l’alpiniste. Le col du goûter à plus de 4000m d’altitude peut paraître particulièrement hostile quand les conditions sont mauvaises et qu’il est presque impossible de s’orienter… une très bonne connaissance des lieux est alors obligatoire et des personnes qui tentent l’ascension du Mont-Blanc sans guide se perdent régulièrement quand le temps se couvre.

Faire l'Ascension du Mont-Blanc

Le Guide de haute montagne, votre meilleur allié pour réussir votre ascension du Mont-Blanc

Pour faire face à toutes les difficultés que l’on peut rencontrer sur le Mont-Blanc, la présence d’un guide de haute montagne à ses côtés est essentiel. En plus de s’adapter à votre rythme et de vous motiver dans les moments difficiles, il saura s’adapter à toutes les situations rencontrées.

Bien que faire appel à un guide représente un coût relativement élevé (voir l’article sur les tarifs pour l’ascension du Mont-Blanc), c’est le meilleur moyen de bien profiter de votre ascension et de la réaliser en toute sécurité.

Guide de haute montagne

Le guide, votre meilleur allié pour arriver au sommet du Mont-Blanc © Kazaden

 —

Chez Kazaden, nous vous proposons de multiples stages d’alpinisme en compagnie des meilleurs guides de haute montagne diplômés pour s’initier ou se perfectionner à ce sport. Mont-Blanc, Dôme des Écrins, Dôme des Miages, Grand Paradis et bien d’autres sommets emblématiques sont à découvrir en France.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous ou contactez-nous directement par téléphone au

01 79 75 71 72.

Découvrez nos stages d'alpinisme sur Kazaden.com

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

63 − 57 =